close
Réseaux sociaux

Elon Musk évoque un abonnement « plus cher » à Twitter Blue, sans publicité

Elon Musk évoque un abonnement « plus cher » à Twitter Blue, sans publicité

Elon Musk affirme que Twitter va lancer un nouvel abonnement Blue « plus cher » qui n’affiche pas de publicités sur la plateforme. L’abonnement Twitter Blue actuel de 7,99 dollars par mois promet 50 % de publicités en moins par rapport aux « personnes non vérifiées », bien que cette fonctionnalité n’ait pas encore été déployée.

Un abonnement plus cher, sans publicité, pourrait être la réponse de Twitter au nombre décevant d’abonnés à Blue et à la baisse de 40 % des revenus publicitaires de Twitter. En plus de ce nouveau niveau d’abonnement, Musk affirme que Twitter travaille également sur un moyen de réduire la fréquence et la taille des publicités sur la plateforme, ce qu’il a laissé entendre par le passé.

En effet, le niveau premium est censé afficher la moitié du nombre de publicités actuellement diffusées aux utilisateurs du niveau gratuit, mais Twitter n’aurait pas encore procédé à ce changement. En revanche, le nouveau volet plus onéreux supprimera complètement les publicités.

Au printemps dernier, lorsque Musk a rendu public son projet d’acquisition de Twitter, il a prévu que les publicités sur le service deviendraient moins un moteur de revenus pour l’entreprise d’ici 2028, représentant 45% du revenu total, contre 90% en 2020. Au lieu de cela, il a déclaré qu’il prévoyait d’utiliser les abonnements pour générer des revenus, une déclaration qui a conduit à une refonte de Twitter Blue vers la fin de l’année dernière.

Nous ne savons toujours pas combien coûtera le niveau sans publicité ni quand il sera lancé, et Twitter n’a plus d’équipe de communication à contacter. L’abonnement Blue existant offre des avantages tels qu’une coche bleue « vérifié », la possibilité d’annuler des tweets, un moyen de télécharger des vidéos 1080p plus longues, un mode lecteur pour les fils de discussion et un classement prioritaire dans les conversations.

Une décision qui va faire grincer des dents

Cette annonce intervient quelques jours seulement après que Twitter a discrètement interdit les clients tiers, comme Tweetbot et Twitterrific. Jeudi, la société a mis à jour son accord de développement pour noter que les développeurs ne peuvent pas utiliser l’API de Twitter pour « créer ou tenter de créer un service ou un produit de substitution ou similaire aux applications Twitter ».

Bien que ni Musk ni Twitter n’aient jamais cité de raison pour ce changement, il est possible que Musk se débarrasse des applications tierces en raison des difficultés financières de Twitter et d’une montagne de dettes qui ont poussé l’entreprise à vendre aux enchères des milliers de dollars de mobilier de bureau et d’autres objets.

Tags : TwitterTwitter Blue
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.