close
Apple

Apple fait l’objet d’un recours collectif concernant la collecte de données malgré les paramètres

Apple fait l'objet d'un recours collectif concernant la collecte de données malgré les paramètres

Apple est sous le feu des projecteurs suite aux informations selon lesquelles elle ignore ses propres paramètres de confidentialité et collecte une quantité massive de données sur ses utilisateurs.

Google et Meta sont généralement ceux qui font la une des journaux pour avoir collecté sans autorisation de grandes quantités de données sur les utilisateurs. Apple est la dernière entreprise en date à faire face à ces allégations, à la suite d’un rapport de Gizmodo citant les affirmations de chercheurs selon lesquelles les propres applications d’Apple collectent des données sur les utilisateurs, même lorsque le paramètre iPhone Analytics est désactivé.

Selon le rapport, lorsque iPhone Analytics est désactivé, Apple promet de « désactiver complètement le partage de Device Analytics ». Malheureusement, Apple semble faire exactement le contraire, en collectant les données de l’App Store, Apple Music, Apple TV, Books et Stocks. Qui plus est, il n’existe tout simplement aucun paramètre de confidentialité permettant de désactiver la collecte massive de données.

« Le niveau de détail est choquant pour une entreprise comme Apple », a déclaré le chercheur Tommy Mysk à Gizmodo. Gizmodo décrit exactement quelles informations l’App Store collecte :

L’App Store semblait récolter des informations sur chaque chose que vous faisiez en temps réel, y compris ce sur quoi vous tapotiez, les applications que vous recherchiez, les publicités que vous voyiez, et combien de temps vous regardiez une application donnée et comment vous la trouviez. L’application envoie également des informations sur vous et votre appareil, y compris des numéros d’identification, le type de téléphone que vous utilisez, la résolution de votre écran, la langue de votre clavier, la façon dont vous êtes connecté à Internet — notamment le type d’informations couramment utilisé pour les empreintes digitales des appareils.

Une vidéo YouTube publiée par Mysk révèle comment l’App Store collecte vos données personnelles en temps réel, y compris les touches sur lesquelles vous avez appuyé, les applications que vous avez consultées, les publicités que vous avez visionnées et même le temps que vous avez passé à consulter une liste de l’App Store.

Encore une fois, il est important de noter qu’absolument aucun paramètre ou préférence n’empêche la collecte de données par Apple.

Apple va devoir s’expliquer

La réponse a été — naturellement — rapide et sévère, Apple faisant l’objet d’un recours collectif. Le procès a été intenté en Californie, invoquant une violation de la loi californienne sur l’invasion de la vie privée. Comme on pouvait s’y attendre, l’action en justice met en avant les affirmations d’Apple concernant le respect de la vie privée des utilisateurs, un point autour duquel elle a construit une grande partie de son marketing.

« Le respect de la vie privée est l’une des principales questions qu’Apple utilise pour distinguer ses produits de ceux de ses concurrents », a déclaré le plaignant Elliot Libman, dont les propos sont disponibles sur Bloomberg Law. « Mais les garanties de confidentialité d’Apple sont complètement illusoires ».

Des fissures sont apparues dans la façade d’Apple concernant le respect de la vie privée des utilisateurs, mais cela pourrait être la preuve la plus accablante jusqu’à présent que la société n’est peut-être pas aussi différente de ses rivaux qu’elle aime le prétendre.

Tags : App StoreApple
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.