close
Réseaux sociaux

Le plan de vérification Twitter d’Elon Musk est léger en termes de vérification : il suffit de payer

Le plan de vérification Twitter d'Elon Musk est léger en termes de vérification : il suffit de payer

Elon Musk aurait chargé les employés de Twitter de lancer l’abonnement Twitter Blue mis à jour – et plus onéreux – dès lundi prochain. Proposé à 8 dollars par mois, l’abonnement est désormais lié au système de vérification des comptes. Si vous voulez conserver la coche bleue tant convoitée, vous devez payer ou la perdre. Pour ceux qui n’ont pas de badge vérifié, c’est l’occasion d’une vie (à condition de payer).

Le système remanié d’abonnement à Twitter Blue sera déployé aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Cependant, le journaliste du Times Ryan Mac a tweeté qu’il était également prévu de s’étendre au marché européen.

Le plan est controversé, car Musk vend essentiellement des badges vérifiés à un prix que certains propriétaires de comptes légitimes ne peuvent pas se permettre de payer, et il est probable que certains escrocs seront heureux de débourser de l’argent pour tromper les utilisateurs crédules des réseaux sociaux. Selon Musk, le système de vérification payant est un moyen d’éliminer les robots, de générer de l’argent pour réduire la dépendance à l’égard des publicités et de récompenser les créateurs. Selon un rapport du New York Times qui cite des documents internes, le système de vérification des comptes mis à jour est dépourvu de tout véritable protocole de vérification de l’identité.

Le rapport note que “les abonnés n’auraient pas besoin que leur identité soit authentifiée pour obtenir la coche“.

Jusqu’à présent, Twitter a utilisé la coche bleue comme un mécanisme de renforcement de la confiance et pour certifier que le compte appartient à une personnalité influente. Des journalistes, des institutions gouvernementales, des organismes de gestion des catastrophes et des marques ont utilisé le badge vérifié pour publier des informations auxquelles les utilisateurs peuvent se fier. Mettre un prix sur le badge vérifié, et ajouter un avertissement de le récupérer en cas de non-paiement, ressemble à de mauvaises nouvelles.

Fini la vérification d’un document officiel

Dans sa forme actuelle, le système de vérification requiert “un document d’identification officiel valide délivré par un gouvernement“, tel qu’un permis de conduire ou un passeport, pour certifier l’identité d’une personne. Les autres systèmes alternatifs consistent à utiliser le domaine de messagerie d’une institution, qui dispose elle-même d’un compte Twitter vérifié, ou un site Web mentionnant clairement le nom d’un individu.

L’apparente négligence de Musk à mettre fin au protocole rigoureux de vérification de l’identité pour obtenir un compte vérifié semble être une invitation ouverte à toutes sortes de problèmes. Jusqu’à présent, l’entreprise – ou son nouveau PDG – n’ont rien dit sur le traitement des comptes d’imitateurs ou de mauvais acteurs qui ont payé pour obtenir une coche bleue sur leur profil Twitter.

Tags : Elon MuskTwitter
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.