fermer
Apps

Google veut que Meet fonctionne sur davantage d’appareils et fonctionne mieux avec Zoom

Google veut que Meet fonctionne sur davantage d'appareils et fonctionne mieux avec Zoom

Google tente d’étendre son logiciel de vidéoconférence Meet à davantage d’appareils et de rendre le matériel destiné à Meet plus compatible avec Zoom. La semaine dernière, l’entreprise a annoncé que sa version professionnelle de Meet allait arriver sur les appareils fonctionnant sous Android, alors qu’elle fonctionnait traditionnellement sous Chrome OS.

Ce changement commencera avec les appareils de Poly et Logitech, mais revenons un peu en arrière, car je sais que certains d’entre vous se disent : « Comment ça, Chrome OS ? Meet n’est-il pas simplement une application sur mon smartphone, ou un site Web que je peux visiter, ou un onglet dans Gmail ? ». Et la réponse est oui, mais pour les utilisateurs en entreprise, c’est encore plus. Depuis des années, la société vend du matériel Google Meet dédié aux salles de réunion et aux conseils d’administration, qui vous permet théoriquement d’appuyer sur un écran tactile pour rejoindre ou gérer des réunions.

Ces dispositifs, et d’autres analogues conçus pour d’autres services de vidéoconférence comme Zoom, sont ceux dont je parle aujourd’hui.

Revenons à Logitech et Poly. Les deux entreprises proposent actuellement des systèmes qui ressemblent à des barres de son, coûtent des milliers d’euros et comprennent un ensemble de haut-parleurs, de microphones et de caméras qui sont censés permettre à chacun de paraître et de s’exprimer au mieux pendant les réunions. À partir de 2023, ces appareils — notamment les Logitech Rally Bar et Rally Bar Mini et la famille Poly Studio X — auront la possibilité d’utiliser un cerveau basé sur Android qui exécute Google Meet.

 

Il était possible d’utiliser Meet avec certains de ces appareils auparavant, mais en théorie, l’expérience native sera meilleure.

Une interopérabilité avec les salles de Zoom

Google annonce également l’interopérabilité avec le système de Salles de Zoom (qui est analogue à la version entreprise de Google Meet, mais pour Zoom). Cela signifie que les personnes pourront utiliser leur matériel Meet pour passer des appels Zoom Rooms, et que les personnes possédant un matériel Zoom pourront utiliser Meet sur celui-ci. Selon l’article de blog de l’entreprise, la fonction d’interopérabilité, qui sera lancée dans le courant de l’année, sera initialement prise en charge par « tous les appareils Meet basés sur Chrome OS », tels que ceux d’Acer, ASUS et Lenovo, et d’autres appareils Meet seront pris en charge ultérieurement. Meet pourra fonctionner sur « toutes les salles Zoom sur toutes les plateformes ».

Google est célèbre pour sa stratégie de messagerie confuse, et la version entreprise n’est pas beaucoup plus facile à comprendre. Cependant, il semble que la société tente de simplifier les choses en rendant Meet plus agnostique aux plateformes — et en permettant aux services d’autres sociétés de fonctionner sur le matériel Meet.

Tags : GoogleGoogle MeetMeetZoom
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.