fermer
Périphériques

Le nouveau Surface Studio 2+ est livré avec une RTX 3060

Le nouveau Surface Studio 2+ est livré avec une RTX 3060

Microsoft apporte une mise à jour très attendue au Surface Studio, son PC tout-en-un qui s’oppose à l’iMac d’Apple. La version mise à niveau, baptisée Surface Studio 2+, a le même look que son prédécesseur. Si ce n’est pas forcément une mauvaise chose, car le design est toujours aussi impressionnant par sa flexibilité, ce sont les entrailles qui ont fait un bond en avant de quelques générations.

Le processeur Intel de 7e génération qui équipait le Surface Studio 2 a été remplacé par une puce Intel de série H de 11e génération qui équipe le Surface Studio 2+. Microsoft propose l’appareil dans une seule configuration alimentée par le processeur Core i7-i11370H, qui comporte 4 cœurs, 8 threads et offre une fréquence de 4,80 GHz. C’est un choix assez étrange pour un processeur, étant donné fait que les processeurs de la série H de 12e génération d’Intel sont déjà sur le marché avec jusqu’à 14 cœurs et 20 threads — de plus, les processeurs Raptor Lake de 13e génération d’Intel ont également été annoncés.

Microsoft affirme que la mise à niveau du processeur est encore suffisamment significative pour offrir un gain de 50 % des performances brutes. Sur le plan graphique, Microsoft remplace les cartes NVIDIA GeForce GTX 1060/1070 de l’ancien modèle par le GPU GeForce RTX 3060. Le GPU mis à niveau à l’intérieur du Surface Studio 2+ intègre les cœurs Tensor de nouvelle génération et est censé être deux fois plus puissant que celui de son prédécesseur.

À l’avant, l’écran Pixel Sense de 28 pouces offre une résolution de 4 500 x 3 000 pixels, ce qui se traduit par une densité de pixels de 192 ppp. À titre de comparaison, l’iMac équipé de la puce M1 et de sa dalle Retina 4,5 K ne fait que légèrement mieux avec une densité de pixels de 218 ppp. Microsoft affirme que l’écran calibré en couleur du Surface Studio 2+ couvre le gamut DCI-P3, offre un modeste taux de contraste 1 200 : 1, prend en charge le contenu Dolby Vision et est protégé par une couche de Gorilla Glass 3. Le format d’image est de 3:2, offrant un profil plus haut par rapport aux traditionnels panneaux au format 16:9.

Bien sûr, le plus grand avantage est la charnière flexible, qui permet à la Surface de se transformer d’un format d’écran ordinaire en un grand tableau qui repose à un petit angle élevé contre une table ou toute surface horizontale. Il y a 32 Go de RAM DDR4 à l’intérieur et 1 To de stockage. La connectivité sans fil bénéficie également d’un petit coup de pouce grâce à la prise en charge du Wi-Fi 6 (802.11 ax) et du Bluetooth 5.1. La sélection de ports a également été repensée. Le Surface Studio 2+ offre trois ports USB-C Thunderbolt 4, une paire de ports USB-A (version 3.1), une prise casque et un port Gigabit Ethernet.

Il garde sa grande flexibilité

Cependant, Microsoft a renoncé au lecteur de cartes SDXC de taille normale cette fois-ci. Heureusement, le SSD est remplaçable. La caméra est également améliorée, tandis que les flux audio sont désormais gérés par une paire de micros à champ lointain.

La machine est livrée avec Windows 11 préinstallé, ainsi que le matériel nécessaire pour prendre officiellement en charge le nouveau système d’exploitation. Cela ne devrait pas être trop surprenant étant donné qu’il s’agit d’un appareil Microsoft, après tout.

Le Surface Studio 2+ est disponible au prix de 5 589 euros. Dans le cadre du lancement du matériel Surface, Microsoft a également annoncé la Surface Pro 9, le Surface Laptop 5, quelques nouveaux accessoires, et plus encore.

Tags : MicrosoftSurface EventSurface Studio 2 Plus
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.