fermer
Smartphones

Huawei annonce le lancement international de la série Mate 50

HUAWEI Mate50 Pro KSP Shot 16 9
Huawei annonce le lancement international de la série Mate 50

Malgré sa position précaire dans l’industrie, Huawei continue de travailler dur et de proposer des smartphones haut de gamme capables de rivaliser avec les mastodontes du secteur comme Samsung et Apple. Cette année, il semble que l’entreprise chinoise récidive avec le lancement international de sa nouvelle série Mate — le Mate 50. Le smartphone, qui était auparavant commercialisé exclusivement en Chine, va maintenant faire son apparition vers l’Europe.

Il apportera des fonctionnalités comme les textos assistés par satellite, un puissant ensemble de caméras et un design élégant pour un peu plus de 1 000 euros. Richard Yu, directeur exécutif du conseil d’administration de Huawei, a déclaré à propos de cette sortie : « Au cours de la dernière décennie, la série Mate a constamment repoussé les limites pour rendre les innovations révolutionnaires largement accessibles. Chaque nouvelle génération de smartphones Mate a rassemblé toute une série de technologies de pointe de Huawei. La série Huawei Mate 50 poursuit ce fier héritage, en introduisant des innovations pionnières et en apportant une bouffée d’air frais ».

Huawei est connu pour sortir des smartphones phares luxueux et le Mate 50 ne fait pas exception. L’arrière du smartphone sera disponible en verre ou en cuir végétalien. La finition en verre sera disponible en argent ou en noir. La variante en cuir végétalien sera plutôt proposée dans une couleur orange qui, selon la société, s’inspire des « radieux rayons orange du soleil ».

On retrouve également à l’arrière du smartphone le design Space Ring de la société, qui fait son retour depuis le Mate 40. Cependant, cette fois-ci, il est plus élégant, utilisant un motif en relief qui est une première pour la société. Dans l’anneau, on trouve un capteur photo ultra grand-angle de 13 mégapixels, un téléobjectif de 64 mégapixels pour prendre des photos à distance avec un zoom allant jusqu’à 200x (ainsi que de très bons portraits), un capteur photo à ultra-ouverture de 50 mégapixels et un capteur de lumière de proximité. Huawei met également en avant les capacités macro de la caméra ultra-large, en précisant qu’il prend également en charge les prises de vue vidéo macro.

La caméra à ultra-ouverture est la première ouverture physique réglable de taille 10 de Huawei. Selon Huawei, l’ouverture intelligente peut s’ajuster automatiquement pour faire correspondre la taille de l’ouverture à la scène en mode automatique. En passant en mode professionnel, vous pourrez régler manuellement la profondeur de champ et le degré de flou.

Disponible à partir de 1 300 euros

La face avant du smartphone sera recouverte d’un nouveau type de verre Kunlun au lieu du verre Gorilla. Huawei affirme que le verre Kunlun rend l’appareil 10 fois plus durable que le verre ordinaire. Avec cela vient aussi un classement IP68 pour la résistance à l’eau et à la poussière. En outre, en façade Huawei ramène l’encoche qui avait été bannie des smartphones Android. Elle est plus large que ce que vous verriez sur un iPhone 13 ou un iPhone 14, et la société affirme que c’est là que se trouve son système de reconnaissance faciale.

Quant à ce qui alimente l’appareil, la série Mate 50 est dotée d’un processeur Snapdragon 8+ Gen 1 avec 4G — autrement dit, point de 5G sur ce smartphone. Il aura également une batterie d’une capacité de 4 700 mAh avec un support de SuperCharge filaire de 66 W et une SuperCharge sans fil de 50 W.

Sans écosystème Google pour la série Mate 50, malheureusement, il reste encore un smartphone difficile à recommander pour les aficionados de services Google. Mais si ce n’est pas le cas, le Mate 50 Pro (8 Go + 256 Go) sera disponible en noir ou en argent pour 1 299 € et le Mate 50 Pro (8 Go + 512 Go) sera disponible en orange pour 1 399 €.

Tags : HuaweiMate 50
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.