close
Apps

WhatsApp travaille sur l’approbation de la connexion et le partage du numéro de téléphone

WhatsApp travaille sur l'approbation de la connexion et le partage du numéro de téléphone

WhatsApp travaillerait sur plusieurs nouvelles fonctionnalités axées sur la confidentialité, comme le révèlent les dernières versions bêta de l’application. L’approbation de la connexion et le partage du numéro de téléphone dans les groupes WhatsApp font partie des nouvelles fonctionnalités de confidentialité révélées par le célèbre informateur WABetaInfo.

Il ressort clairement de la version bêta 2.22.17.22 de WhatsApp que l’entreprise développe un nouveau système d’approbation de connexion pour aider les utilisateurs à protéger leurs comptes. Avec ce système, vous devrez désormais approuver une demande de connexion faite par un tiers afin d’accéder à votre compte WhatsApp.

Ainsi, les utilisateurs pourront enfin refuser les demandes de connexion si quelqu’un tente d’accéder à leur compte en raison d’un partage de code à 6 chiffres incorrect.

L’option de partage du numéro de téléphone est une autre fonction de confidentialité intrigante découverte par la version bêta v2.22.17.23. Cette fonction vous permet de cacher vos numéros de téléphone de groupes WhatsApp spécifiques si vous le préférez.

Encore en développement

Cette option est désactivée par défaut, ce qui signifie que lorsque vous rejoignez un groupe, votre numéro de téléphone est automatiquement caché à tous les membres, mais vous pouvez le partager avec un groupe spécifique si vous le souhaitez.

Ces deux fonctionnalités sont en cours de développement, et on ne sait pas quand elles seront généralement disponibles. Nous devrons attendre que ces fonctionnalités soient largement disponibles avant de pouvoir les utiliser.

Tags : WhatsApp
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.