close
Tests

Test du Yeedi Vac 2 Pro : un robot aspirateur rapide qui évite les obstacles

Test du Yeedi Vac 2 Pro : un robot aspirateur rapide qui évite les obstacles

Les robots aspirateurs deviennent de plus en plus intelligents, ce qui signifie que le résultat du nettoyage s’améliore également. Ne laissez pas l’abordable prix — 449 euros — vous faire croire qu’il s’agit d’un aspirateur robot ordinaire, car le Yeedi Vac 2 Pro est bien plus qu’un aspirateur robot et une serpillière à petit prix.

Grâce à son support de balai oscillant, ce robot balaie les sols bien mieux que de nombreux modèles plus onéreux et est comparable à des rivaux plus onéreux tels que le Roborock S7 MaxV ou le Ecovacs Deebot X1 Omni.

Il est un peu brut de décoffrage, mais si vous voulez une aspiration et un nettoyage excellents sans dépenser les prix exorbitants de la concurrence haut de gamme, vous pouvez faire bien pire.

La boîte du Yeedi Vac 2 Pro comprend uniquement l’aspirateur robot. Si vous souhaitez acheter la station de vidange automatique, elle est proposée moyennant un coût supplémentaire dans une autre boîte. Certains fabricants proposent l’ensemble de la station de vidange automatique au même prix, mais Yeedi offre le choix au consommateur si vous ne voulez pas aussi la station de vidange automatique.

Dans la boîte, il y a :

  • Un aspirateur robot
  • Une station d’accueil
  • Une brosse latérale pour l’aspirateur robot
  • Une brosse à rouleau principale
  • Une poubelle embarquée
  • Un module de balayage oscillant
  • Un tampon de balayage lavable qui se fixe au module de balayage
  • Un outil de nettoyage pour nettoyer les cheveux et la poussière de la brosse à rouleau
  • Un cordon d’alimentation

Yeedi Vac 2 Pro : design

Les fabricants d’aspirateurs robots semblent tous avoir abandonné l’idée de proposer des produits de formes et de tailles différentes. Le Yeedi Vac 2 Pro est donc comme vous vous y attendez : un robot trapu et rond. Son agencement est également conforme à ce que l’on attend d’un tel objet qui va joncher nos sols.

Sur le dessus, il y a un seul bouton d’alimentation qui démarre et arrête le nettoyage et c’est tout. C’est suffisant pour moi, car je n’utilise jamais les boutons de nettoyage par points que proposent certains autres fabricants.

Ouvrez le couvercle supérieur et vous trouverez le bac à poussière de 450 ml, qui contient également le filtre. Et, pour couper les cheveux qui s’enrouleront autour de la brosse principale, un outil de coupe est intégré dans un renfoncement. C’est une bonne chose dans la mesure où cela facilite le nettoyage, mais une brosse qui ne se bouche pas avec les cheveux, comme sur le Roomba j7+ d’iRobot, serait mieux.

Retournez le Yeedi Vac 2 Pro, et vous serez en terrain connu : il y a le rouleau susmentionné, plus une seule brosse latérale, conçue pour attirer la saleté du côté de la pièce vers le chemin de l’aspirateur principal.

Comme il n’y a qu’un seul côté, le Yeedi Vac 2 Pro doit s’orienter correctement pour que cette brosse balaye les bords de la pièce et les meubles.

Lorsqu’il n’est pas en train de passer la serpillière, un insert vide remplit l’espace où se trouve normalement le réservoir d’eau de 180 ml. Il est assez rapide de passer d’une option à l’autre, le robot vous indiquant par un signal sonore s’il est prêt à aspirer ou à passer la serpillière. Yeedi ne fournit qu’une seule serpillière dans la boîte, ce qui n’est pas vraiment suffisant, étant donné que vous devrez la laver régulièrement pour maintenir la performance de nettoyage. Un pack de trois coûte 19,99 euros et constitue un investissement intéressant. Au lieu d’une serpillière statique de base, le Yeedi Vac 2 Pro est équipé d’une serpillière oscillante qui glisse d’avant en arrière pour frotter le sol de la même manière, selon la société, qu’une serpillière manuelle.

Une caméra pour se repérer

Alors que de nombreux aspirateurs robots haut de gamme utilisent le LiDAR pour la navigation, le Yeedi Vac 2 Pro possède une caméra orientée vers le haut pour la navigation visuelle. Il ne s’agit pas de détection et d’évitement d’objets, comme sur le Roborock S7 MaxV Ultra. Yeedi a également ajouté sa technologie 3D Obstacle Avoidance, qui utilise des capteurs pour détecter les objets et les contourner, sans les heurter.

Ce modèle est livré avec une station d’accueil standard, mais il est possible d’acheter la station de vidange pour 199,99 euros (ou un ensemble avec le robot pour 649,98 euros). Il s’agit du même modèle que celui utilisé dans la station Yeedi Vac et elle comprend un sac à poussière de 2,5 litres pour le vidage automatique du bac du robot. Le prix de l’ensemble du système est donc plus proche de celui de l’iRobot Roomba j7+.

Les sacs de remplacement coûtent 19 euros pour un paquet de trois, et chaque sac devrait durer un mois ou deux, selon l’utilisation que vous faites du robot et la quantité de poussière qu’il a ramassée. Il n’y a pas de station d’accueil permettant de recharger l’eau ou de nettoyer le tampon de nettoyage, comme c’est le cas avec le S7 MaxV Ultra et le Deebot X1 Omni d’Ecovacs.

L’aspirateur robot Yeedi obtient de très bons résultats dans le test de performance d’aspiration. Tout d’abord, l’aspirateur robot définit son environnement en roulant le long des bords. Le Yeedi balaie ensuite la saleté vers la buse d’aspiration à l’aide de la brosse latérale. L’aspirateur robot a une forme ronde : la poussière dans les coins peut donc être un problème.

Après avoir aspiré sur les bords, l’aspirateur a continué à zigzaguer dans la zone définie. Après avoir fait plusieurs fois le tour, j’ai pu conclure qu’aucun endroit n’avait été sauté.

Yeedi Vac 2 Pro : caractéristiques et utilisation

La navigation visuelle n’est pas aussi bonne que le LiDAR, et il faut un peu plus de temps au Yeedi Vac 2 Pro pour trouver comment se déplacer dans une pièce, en particulier si vous le dirigez vers un endroit spécifique par l’application. Le robot a passé un petit moment à rebondir sur les pieds d’une chaise de salle à manger, mais il a fini par trouver son chemin sans aucune intervention.

Bien que la technologie d’évitement d’objets en 3D permette au robot de ne pas heurter de gros objets, l’absence de caméra fait que des objets plus petits, comme des chaussures ou des câbles, sont touchés. Si vous n’aimez pas devoir ranger avant qu’un robot ne finisse de le faire pour vous, achetez un robot doté d’une véritable caméra orientée vers l’avant.

La performance de nettoyage est exemplaire. Grâce à une puissance d’aspiration maximale de 3 000 pa, le Yeedi Vac 2 Pro est capable de rivaliser avec les meilleurs robots nettoyeurs. Beaucoup de saleté sur un tapis ? Pas de problème, le Vac 2 Pro aspire tout. Les sols durs ne posent pas de problème non plus, l’aspirateur parvenant à se faufiler avec agilité sur les bords de la chambre pour nettoyer jusqu’à la plinthe et la plinthe de la cuisine.

Fonction serpillière

C’est la fonction de nettoyage qui est particulièrement impressionnante. Un aspirateur robot équipé d’une pompe à eau et d’un chiffon en microfibres peut bien nettoyer, mais le Yeedi Vac 2 Pro va encore plus loin. Grâce à son mouvement de va-et-vient, le nettoyeur frotte le sol en éliminant les saletés les plus dures et les plus incrustées.

Lorsque le balai à franges est fixé, le Yeedi Vac 2 Pro peut utiliser son capteur de tapis pour savoir quand il n’est plus sur un sol dur et s’arrêter automatiquement. Cela évite d’avoir un tapis trempé et potentiellement abîmé, mais peut entraîner certains problèmes. S’il y a un large tapis ou une moquette dans un couloir, par exemple, ils peuvent empêcher le robot d’atteindre toutes les zones.

Le Yeedi Vac 2 Pro fonctionne mieux si vous avez des zones contiguës de sol dur et de moquette ; si vous avez un mélange, ce robot peut être problématique.

Yeedi Vac 2 Pro : application et assistants numériques

Une fois connecté à l’application, le Yeedi Vac 2 Pro doit effectuer une cartographie afin de déterminer l’environnement local. Il divise automatiquement la carte en pièces, mais la précision laisse à désirer. Néanmoins, l’application offre des fonctions de division et de fusion, afin que vous puissiez diviser votre maison comme vous le souhaitez.

Avoir des pièces est utile : vous pouvez définir l’ordre de nettoyage et vous pouvez demander au robot d’aller nettoyer une seule pièce. Vous n’êtes pas assez précis ? Vous pouvez toujours dessiner un rectangle de délimitation sur le sol et demander au Yeedi Vac 2 Pro de nettoyer cette zone. C’est mieux qu’une option de nettoyage ponctuel, mais la carte n’est pas aussi détaillée et claire que celle de l’application Roborock, et il peut être difficile de déterminer l’orientation d’une pièce afin de dessiner la boîte au bon endroit.

La restriction la plus ennuyeuse est qu’il n’est possible de créer qu’une seule carte. Si vous avez plusieurs étages, vous n’avez pas de chance : si vous déplacez le robot vers un nouvel emplacement, vous devez effacer la carte enregistrée et recommencer. Le degré de frustration dépendra de ce que vous voulez nettoyer et de l’agencement de votre maison — néanmoins, cette fonctionnalité devrait arriver dans les prochains jour, une bonne nouvelle pour les possesseurs du robot.

Réglez la puissante et l’eau à utiliser

Depuis l’application, vous pouvez régler la puissance de l’aspirateur. Max semble à peu près correct en termes de performance de nettoyage, sans vider la batterie trop rapidement. Il est également possible de contrôler la quantité d’eau à utiliser : faible, moyenne ou élevée. Je choisis généralement le niveau élevé pour un nettoyage optimal et j’accepte que le petit réservoir d’eau doive être rempli à chaque nouveau nettoyage.

Les compétences Amazon Alexa et Google Assistant sont basiques : vous pouvez démarrer et arrêter un nettoyage. Pourtant, si, comme moi, vous avez tendance à garder les aspirateurs robots sous les meubles pour qu’ils ne soient pas dans le chemin, le contrôle vocal rend le démarrage d’un nettoyage plus facile que d’essayer d’atteindre le bouton sur le dessus ou d’utiliser l’application.

Yeedi Vac 2 Pro : autonomie de la batterie et entretien

L’autonomie de 200 minutes annoncée semble énorme, mais elle est calculée sur le réglage le moins puissant. Augmentez la puissance et l’autonomie diminue, mais pas au point de devenir un problème : même sur le réglage Max, il y avait assez de puissance pour s’attaquer à mon rez-de-chaussée, et il restait du jus pour les nettoyages ponctuels. En fait, quand je voulais que l’aspirateur nettoie, il était prêt et capable de le faire.

J’ai mesuré le son à 62,3 dB, ce qui n’est pas si mal compte tenu de la puissance offerte : ce n’est pas un bruit intrusif. Enfin, sauf si vous disposez de la station d’auto-vidange. Quand elle se déclenche, c’est super fort, mais seulement pendant quelques secondes.

Entretien de l’aspirateur robot Yeedi

Vous devez entretenir régulièrement un robot aspirateur pour le garder propre. En particulier, un robot aspirateur blanc en particulier peut rapidement paraître sale et vous devez de temps en temps l’essuyer avec un chiffon humide. Il est utile d’emporter également les capteurs de l’aspirateur robot, car ceux-ci peuvent également être contaminés et donc moins bien détecter les obstacles.

Bien entendu, vous devez également vider l’aspirateur de temps en temps. L’aspirateur robot lui-même indique quand il est plein ; lorsque vous utilisez la station de vidange, vous recevez également une notification lorsqu’il est temps de remplacer le sac à poussière. Comme mentionné précédemment, les sacs d’aspirateur Yeedi sont disponibles par packs de trois et coûtent actuellement 16,99 €.

Sous le capot de l’aspirateur robot, on disposer d’un filtre HEPA et d’un filtre éponge. Vous devez également nettoyer ces derniers au moins une fois par semaine. Le filtre éponge est lavable sous le robinet. Vous devez le laisser sécher complètement avant de le remettre en place. Le nettoyage du filtre HEPA est également facile : vous pouvez le faire tomber et le nettoyer avec la brosse fournie.

Yeedi Vac 2 Pro : verdict

Le Yeedi Vac 2 Pro offre de bonnes performances d’aspiration et navigue bien dans son environnement. Le robot aspirateur a parfois un peu plus de mal avec les pieds de chaises, mais il finit aussi par s’en sortir par des manœuvres. Le seul bémol en termes de performance d’aspiration concerne les coins, où l’aspirateur robot n’atteint pas bien la surface et où il reste parfois quelques saletés.

La fonction de nettoyage de cet aspirateur robot fonctionne très bien : le tampon vibrant permet d’éliminer les tâches. Celles-ci sont bien nettoyées sur le sol. Et grâce à la possibilité de demander à l’aspirateur robot de passer deux fois la serpillière, les tâches sur le sol après l’opération font partie du passé.

Grâce aux différents capteurs du Yeedi Vac 2 Pro, les obstacles ne sont pas les seuls à être bien évités : une bonne distinction est également faite entre les sols durs et les sols souples. Les moquettes sont ainsi ignorées lorsque la fonction serpillière est activée.

L’application Yeedi fonctionne très facilement. Vous pouvez facilement créer des pièces et définir un environnement spécifique. Vous pouvez également automatiser entièrement l’aspirateur robot et vous pouvez indiquer très précisément par jour quand le travail doit être effectué grâce aux horaires de nettoyage.

Review overview

Design 8.5
Caractéristiques 8.5
Performances 8.5
Autonomie 8
Logiciel 8

Summary

8.3 Très bon Le Yeedi Vac 2 Pro excelle particulièrement dans sa fonction de nettoyage. Grâce à cette fonction, les tâches sur le sol sont réellement nettoyées. En outre, le robot aspirateur navigue et fonctionne très bien, ce qui garantit un bon résultat de nettoyage.

Tags : YeediYeedi Vac 2 Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.