close
OS

Google veut que Fuchsia exécute des applications Android en mode natif

Google veut que Fuchsia exécute des applications Android en mode natif

Google a retiré le code de son système d’exploitation open source basé sur Zircon, Fuchsia, du projet Android Open Source (AOSP), selon 9to5Google. Google a apparemment commencé à travailler sur Fuchsia en 2016 et en 2019, il a été décrit comme l’une des expériences de la société autour de nouveaux concepts de systèmes d’exploitation. Le Nest Hub de première génération est devenu le premier appareil à exécuter Fuchsia en mai 2021.

Google souhaite apparemment que les appareils fonctionnant sous Fuchsia puissent exécuter des applications provenant d’autres plateformes telles qu’Android et Linux. Cela permettra théoriquement à Fuchsia de remplacer un jour d’autres systèmes d’exploitation.

Nous avons déjà entendu des rumeurs selon lesquelles Google aurait pensé à faire migrer les appareils Android et Chrome, y compris ses smartphones Pixel, vers Fuchsia, et même Samsung contribue à son développement. Quelques rapports ont également indiqué que les futurs smartphones Samsung pourraient fonctionner sous Fuchsia.

Google avait initialement essayé d’exécuter Android à l’aide d’une machine virtuelle sur les appareils Fuchsia, mais ce n’était pas nécessairement le moyen le plus efficace.

Pour créer une relation plus directe, la société a créé un projet appelé device/google/fuchsia dans le code public d’Android (AOSP) en 2019 qui créerait des builds du Runtime Android conçus pour les appareils fonctionnant avec Fuchsia. Le travail sur le projet s’est arrêté au début de l’année 2021 et cette semaine, tout le code le concernant a été retiré d’Android.

L’avenir ?

Ce code a été remplacé par un message « TODO », ce qui indique que Google pourrait travailler sur un remplacement. Le développeur qui a effectué le changement travaille sur le projet Starnix, qui a été conçu pour permettre à Fuchsia d’exécuter des applications et des bibliothèques qui ont été initialement construites pour Android ou Linux de manière native. Cela ressemble à la façon dont les Mac d’Apple de la série M exécutent des applications basées sur Intel en utilisant le traducteur binaire dynamique Rosetta 2.

Voici comment Google le décrit :

À mesure que nous élargissons l’univers des logiciels que nous souhaitons exécuter sur Fuchsia, nous rencontrons des logiciels que nous souhaitons exécuter sur Fuchsia et que nous n’avons pas la possibilité de recompiler. Par exemple, les applications Android contiennent des modules de code natif qui ont été compilés pour Linux. Afin d’exécuter ce logiciel sur Fuchsia, nous devons être en mesure d’exécuter les binaires sans les modifier.

L’équipe Starnix semble actuellement travailler à rendre Fuchsia compatible avec Android et ses applications. Tout ceci semble suggérer que Google travaille activement pour apporter Fuchsia à plus d’appareils.

Tags : FuchsiaFuchsia OSGoogle
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.