close
Périphériques

DJI lance deux nouveaux stabilisateurs RS 3, et la DJI Transmission

Le nouveau gimbal RS 3 Pro de DJI ajoute l'AF LiDAR aux objectifs à mise au point manuelle

DJI a annoncé les cardans RS 3 et RS 3 Pro qui offrent un nouveau système de verrouillage automatique des axes, l’algorithme de stabilisation RS de troisième génération qui améliore les performances de 20 %, et un étalonnage en une seule pression.

Le système RS 3 est disponible en deux versions, le RS 3 et le RS 3 Pro. Le RS 3 présente des améliorations qui le rendent plus rapide à configurer et à utiliser, ainsi qu’une autonomie de 12 heures, tandis que le RS 3 Pro apporte une série de fonctionnalités supplémentaires, notamment un système de mise au point LiDAR emprunté au DJI Ronin 4D, qui accorde un autofocus rapide aux objectifs de cinéma à mise au point manuelle.

Le DJI RS 3, de réelles nouveautés

Le RS 3 pèse 1,3 kg, ce qui, selon DJI, est suffisamment léger pour être facilement utilisé d’une seule main. Il a une capacité de charge utile de 3 kg, ce qui, selon DJI, est suffisant pour supporter la majorité des appareils grand public.

DJI vante le RS 3 comme ayant un ensemble de nouvelles fonctionnalités qui permettent aux cinéastes d’être opérationnels aussi rapidement que possible. Il est doté d’un système de verrouillage des axes redessiné qui rend la configuration beaucoup plus rapide. Une fois la tourelle allumée, les verrous d’axes se libèrent et déplient la tourelle automatiquement. En appuyant sur le bouton d’alimentation, l’appareil se met en mode veille, ce qui, selon DJI, accélère considérablement la mise en marche, le rangement et la réinstallation de l’appareil.

La société affirme que le RS 3 élimine le besoin d’équilibrage répétitif grâce à la mémoire de position par des plaques à libération rapide, ce qui, selon elle, permet un montage rapide avec un équilibre parfait de la charge utile. Le RS 3 dispose également d’un bouton d’obturateur Bluetooth qui prend en charge la connexion automatique avec une caméra, ce qui supprime la nécessité de connecter un câble.

La troisième génération de l’algorithme de stabilisation RS améliore le RS 3 de 20 % par rapport au RSC 2, ce qui, selon DJI, est plus visible lorsque le cardan est utilisé à des angles bas, en courant ou en filmant depuis un véhicule en mouvement. La RS 3 prend également en charge la stabilisation SuperSmooth avec des objectifs dont la longueur focale peut atteindre 100 mm.

DJI affirme que la RS 3 est plus facile à configurer grâce à son nouvel écran tactile OLED couleur de 1,8 pouce, ce qui représente une augmentation de la zone de travail de 80 % par rapport à la précédente génération de cardan. DJI affirme que les configurations du cardan peuvent être effectuées directement sans se connecter à l’application mobile, tandis que l’interface utilisateur et la logique de l’interface ont été repensées pour mettre toutes les commandes en avant et au centre. L’interface utilisateur et la logique de l’interface ont été repensées pour placer toutes les commandes au centre. Cela inclut un commutateur physique de mode de cardan que les opérateurs peuvent faire glisser pour alterner entre le suivi de panoramique, le suivi de panoramique et d’inclinaison et les modes FPV instantanément.

La nouvelle batterie du RS 3 offre jusqu’à 12 heures d’autonomie et prend en charge la charge rapide PD à 18 watts. La batterie peut également être chargée indépendamment ou pendant l’utilisation.

Le DJI RS 3 autonome est disponible dès aujourd’hui au prix de 549 euros.

RS 3 Pro, pour les environnements encore plus exigeants

Si les mises à jour du RS 3 sont notables, ceux qui travaillent dans des environnements encore plus exigeants ont la possibilité d’opter pour le RS 3 Pro. Les bras du RS 3 Pro sont construits à partir d’une seule pièce de fibre de carbone non coupée, ce qui, selon DJI, le rend plus léger et plus résistant que le matériau de fibre de carbone joint utilisé sur les précédents stabilisateurs. La société indique qu’elle a également allongé les bras pour permettre un plus grand espace d’équilibrage, nécessaire pour les caméras professionnelles comme la Sony FX6, la Canon C70 et la RED Komodo.

De plus, la structure a été optimisée pour maintenir son poids à 1,5 kg avec une capacité de charge utile testée de 4,5 kg. Il dispose des mêmes verrous d’axes automatisés, du bouton d’obturation Bluetooth, de l’écran tactile OLED de 1,8 pouce et du commutateur de mode de cardan du RS 3.

Ce qui distingue vraiment le RS 3 Pro, c’est sa capacité à transformer un objectif de cinéma à mise au point manuelle en un objectif autofocus. Le RS 3 Pro a la capacité d’utiliser la même technologie de mise au point LiDAR que l’on retrouve sur le Ronin 4D dans le DJI LiDAR Range Finder (RS). DJI affirme que cet accessoire est capable de projeter 43 200 points de télémétrie dans une zone intérieure de 14 mètres. Il est associé à un moteur de mise au point à couple élevé pour donner aux objectifs manuels des capacités d’autofocus.

DJI affirme que le télémètre LiDAR est équipé d’une puce développée par DJI, identique à celle utilisée dans le Ronin 4D, et d’une caméra intégrée de 30 mm qui multiplie par plus de 60 la puissance de calcul de l’ActiveTrack, créant ainsi ce qu’elle appelle l’ActiveTrack Pro. DJI affirme également que ses capacités d’identification et de suivi des cibles sont très sensibles et suffisamment précises pour permettre aux caméras professionnelles de maintenir un plan stable et clair, même dans des scénarios dynamiques.

DJI a également développé sa première solution vidéo sans fil indépendant qui combine la réception, la surveillance, le contrôle et l’enregistrement en une seule et même solution.

Un meilleur système de transmission

La technologie de transmission O3 Pro permet au système de transmission d’offrir une distance de transmission au sol de 20 000 pieds avec une latence ultra-faible de bout en bout, ce que DJI considère comme une amélioration considérable par rapport à la transmission WiFi traditionnelle. La vidéo est transmise en 1080p à 60 images par seconde et offre un suivi audio en direct à 16 bits 48 kHz.

DJI a également ajouté une bande DFS en plus des paramètres traditionnels de 2,4 GHz et 5,8 GHz, qui offre 23 options de canaux qui fournissent aux équipages des canaux de transmission plus conformes et sans interférence. Un balayeur de fréquences intégré scanne automatiquement l’environnement électromagnétique actuel pour trouver le meilleur canal sans fil, en changeant instantanément de canal si nécessaire. Si nécessaire, les utilisateurs peuvent également sélectionner manuellement un canal approprié pour éviter les interférences entre les appareils.

Le DJI RS 3 Pro autonome est vendu au prix de 869 euros et comprend une nacelle, une poignée BG30, un câble de recharge USB-C, un support de fixation d’objectif (étendu), une extension de poignée/trépied (en métal), des plaques de fixation rapide, une poignée mallette, un câble de commande multi-caméras, un kit de vis et une mallette de transport. Le bundle DJI RS 3 Pro est vendu au prix de 1 099 euros et comprend en outre un support à démontage rapide étendu, un support pour smartphone, un moteur Focus (2022), un kit de barre pour moteur Focus, une sangle d’engrenage Focus, un transmetteur d’images Ronin (précédemment connu sous le nom de système de transmission d’images DJI RavenEye), deux sangles à crochet et boucle et des câbles supplémentaires.

DJI Transmission

La nouvelle solution vidéo sans fil de DJI s’appuie sur un moniteur distant de 7 pouces, d’une luminosité de 1 500 lumens, qui prend en charge un émetteur et plusieurs récepteurs, ainsi que deux modes de transmission pour répondre à différents besoins de transmission. Le moniteur est équipé d’un capteur gyroscopique intégré qui agit comme un contrôleur de mouvement autonome pour le RS 3 Pro et, lorsqu’il est combiné avec les poignées Ronin 4D, l’opérateur d’un stabilisateur RS 3 Pro peut contrôler le cardan, la mise au point, l’exposition et démarrer/arrêter un enregistrement avec les deux mains.

Le DJI Transmission Combo est disponible au prix de 2 299 euros, et comprend un émetteur vidéo DJI, un moniteur à distance à haute luminosité DJI et une multitude d’accessoires.

Tags : DJIRS 3RS 3 Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.