close
OS

Apple met fin à macOS Server après 23 ans de service

Apple met fin à macOS Server après 23 ans de service

Après 23 longues années, Apple a finalement mis fin au support de son système d’exploitation macOS Server. Le système d’exploitation serveur de type Unix a été construit pour gérer des flottes d’ordinateurs Mac fonctionnant dans des entreprises, des écoles et d’autres types d’organisations.

Apple avait lentement stoppé le support de macOS Server pendant des années, en particulier depuis 2018, lorsque la société a annoncé que macOS Services perdrait des fonctionnalités telles que son Wiki, DHCP et DNS, ainsi que son calendrier et son support de contact. Si Apple Open Directory et Profile Manager ont réussi à s’accrocher à l’offre du produit, qui a également été connu sous le nom de Mac OS X Server et OS X Server, le géant informatique a édulcoré son potentiel depuis 2018.

Certaines fonctionnalités de macOS Server vont perdurer, et des fonctionnalités telles que le serveur de mise en cache, le serveur de partage de fichiers et le serveur Time Machine sont désormais intégrées à chaque installation de macOS High Sierra et des versions ultérieures.

L’une des fonctionnalités les plus populaires de macOS Server était Profile Manager, le service de gestion des appareils mobiles (MDM) d’Apple. Pour aider les clients à migrer, Apple a publié un guide pour trouver des solutions MDM alternatives disponibles auprès de divers fournisseurs tiers, notamment Microsoft Active Directory et les services d’annuaire LDAP.

macOS Server a été officiellement abandonné le 21 avril, et la dernière version du système d’exploitation sera macOS Server 5.12.2.

Toujours disponible

Cette mise à jour intervient après qu’Apple ait introduit sa fonctionnalité Universal Control sur Mac et iPad, permettant aux différents appareils Apple de mieux s’intégrer ensemble. Disponible sur les versions bêta d’iPadOS 15.4 et macOS 12.3, la fonction permet aux utilisateurs de contrôler une souris sur un Mac et un iPad en même temps, sans avoir à envoyer des fichiers ou à utiliser un service cloud pour ce faire.

Cependant, quiconque souhaite s’accrocher à l’attrait de macOS Server peut toujours le télécharger en tant qu’application, qui continuera à fonctionner sans problème sur la dernière version de macOS Monterey.

Tags : ApplemacOS Server
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.