close
OS

Malgré les espoirs de Microsoft, le nombre d’utilisateurs de Windows 11 se stabilise

Malgré les espoirs de Microsoft, le nombre d’utilisateurs de Windows 11 se stabilise

La croissance explosive observée par le système d’exploitation Windows 11 de Microsoft au cours des derniers mois commence à ralentir, selon de nouveaux chiffres.

Le dernier rapport d’AdDuplex montre que le nombre d’utilisateurs de Windows 11 se stabilise, ce qui suggère peut-être que Microsoft doit bientôt améliorer son OS avec de nouvelles mises à jour ou des ajouts à la plateforme. Pour le mois de mars 2022, Windows 11 n’a pris que 0,1 % de part de marché aux autres éditions du logiciel de Microsoft, représentant 19,4 % de l’utilisation globale, avec un autre 0,6 % utilisant une version Insider de Windows 11.

Les chiffres montrent que, malgré les efforts déployés par Microsoft pour inciter les utilisateurs à passer à Windows 11, la précédente édition de Windows 11 reste très populaire auprès de nombreux consommateurs.

Sur les 80 % qui utilisent Windows 10, la plus grande partie utilise les deux familles de mises à jour les plus récentes. Windows 10 N21U (21H2), publié en novembre 2021, représente 28,5 % du marché global, tandis que son aîné, Windows 10 M21U (21H1), publié en mars 2021, représente 26,5 % du marché.

Les 25 % restants étaient constitués de diverses builds plus anciennes datant de 2018, ce qui indique que Microsoft a encore du travail à faire pour qu’un grand nombre d’utilisateurs soient mis à niveau vers ses dernières éditions.

AdDuplex prend ses chiffres à partir de 5 000 applications Windows Store, donc peut ne pas être entièrement représentatif de la véritable part de marché, mais les chiffres semblent corroborer les récentes conclusions de Microsoft elle-même.

Une réelle difficulté à mettre à jour

La société a récemment partagé que 1,4 milliard d’appareils exécutent à la fois Windows 10 et Windows 11, bien qu’elle n’ait pas révélé de chiffres spécifiques pour les deux versions. En outre, Microsoft a mentionné que les PC étaient mis à niveau vers Windows 11 à un rythme deux fois plus élevé que celui de Windows 10. Pourtant, aussi bon que cela puisse paraître, il semble que la plupart des gens soient déjà passés à Windows 11, et les choses pourraient ralentir en ce début d’avril.

Cela a toutefois posé un problème pour certains utilisateurs professionnels, car une récente étude a révélé que près d’un tiers des ordinateurs portables ou des PC de bureau ne répondent pas aux exigences minimales pour exécuter Windows 11, l’absence de TPM 2.0 étant le principal coupable. Le rapport de Riverbed ajoute que 19,45 % des appareils auront besoin d’une mise à niveau du stockage, 11 % d’une mise à niveau vers TPM 2.0 et 8 % d’une mise à niveau vers UEFI, tandis que 12 % des PC professionnels devront être entièrement remplacés.

Tags : MicrosoftWindows 11
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.