close
Apps

Vivaldi 5.0 pour Android affiche désormais deux rangées d’onglets

Vivaldi 5.0 pour Android affiche désormais deux rangées d'onglets

Au début de l’année, nous avons vu le populaire navigateur Web Vivaldi ajouter la fonction de piles d’onglets à deux niveaux pour faciliter la gestion des onglets. Maintenant, en raison de la popularité de cette fonctionnalité unique, Vivaldi affiche désormais deux rangées d’onglets aux utilisateurs d’Android dans le cadre de la dernière mise à jour 5.0. La nouvelle mise à jour introduit également quelques autres fonctionnalités, dont une nouvelle interface utilisateur pour les tablettes, et plus encore.

Vivaldi, depuis un article de blog, a annoncé la nouvelle mise à jour pour les utilisateurs d’Android. En commençant par la fonctionnalité « Piles d’onglets » à deux niveaux, elle permet aux utilisateurs de créer deux rangées d’onglets pour une meilleure gestion des onglets. La rangée d’onglets secondaire sera placée sous la rangée existante. Habituellement, lorsque plusieurs onglets sont empilés dans un groupe, ils s’ouvrent sur la même rangée que les onglets existants. Cette fonctionnalité permet donc d’éviter l’encombrement des onglets actifs et permet aux utilisateurs d’accéder facilement à ceux qu’ils souhaitent.

La fonction d’empilement d’onglets à deux niveaux de l’application mobile de Vivaldi fonctionne de la même manière que son homologue de bureau. Les utilisateurs peuvent appuyer longuement sur le bouton Nouvel onglet pour créer un groupe ou une pile d’onglets dans Vivaldi. Une fois la pile créée, les onglets correspondants sous le groupe d’onglets seront affichés dans une deuxième rangée sous la rangée d’onglets originale sur les appareils Android.

Une autre façon de créer une pile d’onglets dans Vivaldi consiste à glisser-déposer de nouveaux onglets sur un onglet existant. Cette méthode permet également de créer une deuxième rangée d’onglets pour le groupe/la pile d’onglets que les utilisateurs créent.

Vous pouvez consulter la vidéo officielle présentant cette fonctionnalité ci-dessous.

Une nouvelle interface utilisateur pour les onglets

La version Android de Vivaldi dispose également d’une nouvelle interface utilisateur pour les onglets, ce qui rend les choses plus flexibles pour les utilisateurs. Les utilisateurs pourront désormais choisir la manière dont ils souhaitent que leurs onglets apparaissent. À partir des paramètres des onglets, ils peuvent opter pour des onglets comme favicons ou même supprimer le bouton « X » pour les onglets d’arrière-plan. Cela laisse plus de place aux onglets. En fonction de l’affichage et de l’espace de la barre d’onglets, la taille des onglets sera également ajustée.

Un autre ajout majeur concerne les tablettes et les Chromebook. Vivaldi 5.0 a introduit des panneaux intégrés afin d’utiliser l’espace d’écran supplémentaire des tablettes et des Chromebook en offrant plus d’options aux utilisateurs pour une meilleure expérience de navigation Web. Sur ces appareils à grand écran, les utilisateurs peuvent appuyer sur le nouveau bouton Panneau pour accéder facilement à diverses options du navigateur. Celles-ci comprennent, entre autres, la section Historique, la section Signets et la section Téléchargements.

L’outil Notes


Les utilisateurs de tablettes ont également la possibilité de configurer les barres d’adresse et d’onglets et même de masquer la barre d’état du système, qui fait partie d’Android, pour obtenir une expérience en mode plein écran. En dehors de ces changements significatifs, Vivaldi a également ajouté l’outil intégré Notes pour que les utilisateurs puissent ajouter des détails supplémentaires aux notes existantes et la possibilité d’obtenir le mode sombre pour les pages Web individuelles. Le mode sombre peut être activé depuis l’onglet Thèmes dans les Paramètres.

Donc, si vous êtes un utilisateur de Vivaldi, vous pouvez mettre à jour l’application depuis le Play Store sur votre appareil Android pour essayer les nouvelles fonctionnalités.

Tags : AndroidVivaldi 5.0
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.