fermer
Outils - Conseils

AWS Amplify Studio accélère le développement d’interfaces utilisateur, passant de Figma au JavaScript ou TypeScript

AWS Amplify Studio accélère le développement d'interfaces utilisateur, passant de Figma au JavaScript ou TypeScript

Amazon Web Services Inc. facilite la création d’interfaces utilisateur pour les applications Web avec l’introduction d’un nouvel outil de développement basé sur le cloud appelé AWS Amplify Studio.

Amplify Studio, qui a fait ses débuts cette semaine lors de l’événement re:Invent du géant du cloud, fait partie d’un service existant appelé AWS Amplify. Ce dernier service réduit la quantité de travail manuel nécessaire à la création d’applications Web et mobiles. Le nouvel outil Amplify Studio ajoute des fonctionnalités supplémentaires visant à simplifier la création d’interfaces utilisateur.

Le défi qu’AWS espère relever est le suivant : les développeurs d’interfaces utilisateur ont souvent du mal à concilier deux exigences : accélérer les délais de réalisation des projets et personnaliser leur code. AWS positionne Amplify Studio comme la réponse à ce défi.

La méthode traditionnelle de développement d’une interface utilisateur consiste à créer de toutes pièces le code et les ressources graphiques nécessaires. Cependant, cela peut prendre des mois pour les projets d’applications complexes. C’est pourquoi les équipes logicielles adoptent de plus en plus des outils low-code qui améliorent la productivité en permettant d’effectuer des tâches courantes à l’aide de contrôles par glisser-déposer plutôt qu’en écrivant du code.

Mais, les outils low-code s’accompagnent de leur propre lot de défis. Les interfaces utilisateur créées à l’aide de ces produits peuvent être difficiles à personnaliser, ce qui constitue un problème pour les entreprises dont les exigences en matière d’applications sont complexes.

L’une des raisons de cette personnalisation limitée est que tous les outils low-code n’offrent pas la possibilité de modifier entièrement le code d’une interface utilisateur. D’autres offres proposent des options d’édition de code plus étendues, mais obligent les développeurs à effectuer des personnalisations à l’aide de langages de programmation propriétaires qui peuvent s’avérer difficiles à manier.

Une personnalisation plus poussée que la concurrence

Selon AWS, Amplify Studio adopte une meilleure approche. Comme les produits low-code traditionnels, l’outil réduit considérablement la quantité de travail de développement manuel nécessaire à la création d’une interface d’application. Cependant, en même temps, Amplify Studio permet aux développeurs de personnaliser largement le code des interfaces utilisateur qu’ils créent.

De nombreuses équipes de logiciels d’entreprise s’appuient sur un service sur le cloud appelé Figma pour concevoir les interfaces de leurs applications. Figma Inc, la startup qui exploite ce service, a récemment levé des fonds pour une valorisation de 10 milliards de dollars. Amplify Studio peut prendre une conception d’interface utilisateur créée dans Figma et la transformer automatiquement en code JavaScript ou TypeScript. Ce code peut être modifié par les développeurs, ce qui permet à Amplify Studio d’offrir une personnalisation qui fait défaut à certains autres produits low-code.

Étant donné que l’outil génère du code en JavaScript et TypeScript, deux des langages de programmation les plus utilisés dans le secteur, les équipes logicielles ne devraient pas avoir de mal à personnaliser les interfaces. De nombreux développeurs spécialisés dans le développement d’interfaces utilisent déjà ces deux langages dans le cadre de leur travail quotidien.

Une bibliothèque de composants d’interface préconstruits

Pour accélérer encore plus les projets d’application, Amplify Studio est livré avec une bibliothèque de composants d’interface préconstruits. Les développeurs ont accès à des boutons, des fils d’actualité, des formulaires d’enregistrement des utilisateurs et d’autres éléments couramment utilisés.

Une fois l’interface utilisateur créée, il faut la connecter aux composants de code internes qu’une application utilise pour exécuter les demandes des utilisateurs. Un formulaire d’enregistrement d’utilisateur, par exemple, doit être lié au code qui génère de nouveaux comptes. Ces composants en coulisses sont appelés collectivement « backend » de l’application.

Amplify, le service AWS dont fait partie Amplify Studio, récemment annoncé, offre des fonctionnalités permettant de créer des composants backend. Les développeurs peuvent utiliser ce service pour créer des tables de base de données, des flux d’authentification des utilisateurs et des espaces de stockage de fichiers. Amplify fournit automatiquement les ressources d’infrastructure sur le cloud nécessaires.

Amplify Studio intègre toutes les fonctions existantes de création et de gestion de backend d’Amplify, selon AWS. L’outil permet aux développeurs de relier facilement les composants de l’interface au code backend correspondant. Les clients ne paient que pour les services AWS utilisés pour exécuter le backend de l’application.

Accélérer le développement, une évidence !

Avec Amplify Studio, AWS vise un marché en pleine croissance. L’intérêt croissant des investisseurs pour ce segment est un indicateur de la popularité croissante des outils permettant de réduire les exigences de codage pour les développeurs. Les startups low-code et no-code ont levé des centaines de millions de dollars de financement depuis le début de l’année 2020.

La possibilité d’accélérer le développement n’est qu’une partie des raisons pour lesquelles des solutions telles que Amplify gagnent du terrain. Un autre facteur est la fiabilité des logiciels. En théorie, une application créée entièrement ou partiellement par le biais d’une interface visuelle peut être moins sujette aux bugs qu’un programme écrit entièrement manuellement, car elle comprend moins de code personnalisé susceptible de mal fonctionner.

La réduction de la nécessité de résoudre les problèmes logiciels facilite une autre tâche historiquement chronophage pour les développeurs.

Tags : AmazonAmplify StudioAWSFigmaJavaScriptTypeScript
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.