close
Tablettes

La tablette abordable Nokia T20 dispose d’un écran de 10,4 pouces et un châssis en aluminium

La tablette abordable Nokia Т20 dispose d'un écran de 10,4 pouces et un châssis en aluminium

HMD Global lance une nouvelle tablette Android de 10,4 pouces appelée Nokia T20. Le nouvel appareil est proposé au prix abordable de 239,90 euros et offre des spécifications plutôt bonnes. Il n’est pas mal non plus, avec sa finition en aluminium mat et son design épuré. Cette tablette est-elle une digne concurrente de l’iPad ? Jetons un coup d’œil aux caractéristiques de cette nouvelle tablette Nokia.

Le nouvel appareil a un beau design et est disponible en une seule couleur : Ocean Blue. Le châssis de la Nokia T20 est en aluminium sablé, ce qui est impressionnant si l’on considère que la plupart des tablettes de ce segment de prix sont en plastique.

La nouvelle tablette Nokia mesure 247,6 x 157,5 x 7,8 mm et pèse 465 g (470 g pour la version cellulaire), soit à peu près autant qu’un iPad Apple de 9e génération. Il s’agit donc d’une tablette mince et légère, ce qui devrait la rendre facile à transporter. La Nokia T20 a également une résistance à l’eau IP52, ce qui signifie qu’elle devrait résister aux éclaboussures d’eau.

L’arrière de la tablette comporte une seule caméra avec un flash LED et le logo Nokia au milieu. La face avant de la Nokia T20 ne comporte aucun logo, ce qui renforce son aspect épuré. Son écran présente des bords relativement petits, et l’ensemble de la tablette a des coins arrondis qui devraient faciliter sa prise en main.

HMD Global promet un son immersif sur la Nokia T20, grâce à ses haut-parleurs stéréo avec réglage OZO Playback Panorama. La tablette dispose également d’une prise casque de 3,5 mm et d’un stockage extensible. Une chose qui manque à la T20 est un capteur d’empreintes digitales. Au lieu de cela, elle offre une fonction de reconnaissance faciale.

Réelle concurrente de l’iPad ?

Comparée à sa plus grande rivale, l’iPad 9e génération à 389 euros, la Nokia T20 semble plus moderne, notamment grâce à ses rebords plus petits et à son aspect général plus épuré. Elle rappelle le design de l’iPad mini 6, beaucoup plus onéreux et récemment sorti.

La Nokia T20 dispose d’un écran LCD de 10,4 pouces avec une résolution de 2 000 x 1 200 pixels. L’écran peut atteindre une luminosité maximale de 400 nits. En ce qui concerne les caméras, le Nokia T20 dispose d’une seule caméra arrière de 8 mégapixels avec un flash LED et d’une caméra frontale de 5 mégapixels. Il dispose également de deux microphones, qui, selon HMD Global, offrent une excellente expérience d’appel.

La Nokia T20 de HMD Global est alimentée par un processeur octa-core Unisoc T610. Cette puce devrait faire tourner Android 11 à merveille, car ses performances sont analogues à celles du Snapdragon 665. La T20 est livrée avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage extensible, et la promesse de deux ans de mises à jour Android.

En un mot : abordable

En ce qui concerne la batterie, la Nokia T20 est équipée d’une batterie d’une capacité de 8 200 mAh. Selon HMD, la batterie de cette tablette offrira jusqu’à 15 heures de navigation, 7 heures d’appels vidéo ou 10 heures de visionnage de films. La T20 offre un support à la charge filaire rapide de 15 W en USB-C, mais elle est livrée avec un chargeur de 10 W dans la boîte.

La Nokia T20 est disponible en version Wi-Fi uniquement et en version cellulaire. Il convient de noter que seule cette dernière est dotée d’un GPS. La Nokia T20 est proposée à partir de 239,90 euros et sera disponible à partir du 17 novembre dans la plupart des grandes enseignes. Dans la boîte, vous trouverez la tablette, un câble de charge USB-C et une brique de charge de 10 W. Une housse flip robuste avec une fonction stand sera également disponible. Le modèle compatible 4G monte à 259,90 euros.

Tags : HMD GlobalNokiaNokia Т20
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.