close
OS

L’adoption de Windows 11 impressionne avant son lancement officiel

L'adoption de Windows 11 impressionne avant son lancement officiel

Le lancement de Windows 11 est prévu pour la semaine prochaine, mais le système d’exploitation a déjà attiré l’attention d’une part importante de la base d’utilisateurs.

En conséquence, de nombreux utilisateurs ont installé les versions previews de Windows 11 publiées dans le cadre du programme Windows Insider, de sorte qu’à l’heure actuelle, le nouveau système d’exploitation Windows 11 fonctionne déjà sur 1,3 % des PC ayant accès au Microsoft Store. En effet, les données AdDuplex sont recueillies à partir d’environ 5 000 applications du Windows Store installées sur des PC Windows dans le monde entier. Elles constituent donc une bonne source pour déterminer les versions de Windows utilisées par les utilisateurs.

C’est ce qu’indique AdDuplex, qui a également révélé que la version 21H1 est actuellement la version la plus populaire de Windows 10 avec une part de 38,1 %, suivie de la version 20H2 avec 36,1 % du marché. Ce qui est également rassurant, c’est que 90 % des PC Windows 10 et 11 utilisent des versions de Windows qui ont été publiées en 2020 ou 2021. L’adoption rapide des nouvelles versions de Windows s’explique par le fait que Microsoft a opté pour un modèle de mise à jour plus agressif lors du lancement de Windows 10, où les gens ne pouvaient mettre les mises à jour en pause que pendant une période limitée.

Il sera intéressant de voir les rapports d’AdDuplex dans les mois à venir, après la sortie de Windows 11 mardi prochain. Alors que la mise à niveau de Windows 11 sera gratuite, ce qui encouragera son adoption, il a des exigences plus élevées que Windows 10, de sorte que des centaines de milliers, voire des millions d’ordinateurs, ne seront pas en mesure d’effectuer la mise à niveau et seront obligés de rester sur Windows 10.

Si le lancement de Windows 11 la semaine prochaine est l’une des sorties les plus attendues de l’année, il faut savoir que tous les ordinateurs fonctionnant sous Windows 10 ne seront pas éligibles à la mise à niveau vers le nouvel OS. En effet, Microsoft a mis à jour la configuration requise pour le système d’exploitation, et la société déconseille fortement d’installer Windows 11 sur du matériel non pris en charge.

Tout le monde ne peut pas bénéficier de la mise à niveau gratuite de Windows 11

Et tout cela est dû à la probabilité accrue de plantages, car les données recueillies dans le cadre du programme Windows Insider montrent que les vieux ordinateurs sont sujets à divers problèmes sous Windows 11. « Parmi les machines du programme Windows Insider, celles qui ne répondaient pas à la configuration minimale requise présentaient 52 % de plus de plantages en mode noyau (écrans bleus) que celles qui répondaient à la configuration requise. Les machines qui répondaient aux exigences ont fourni une expérience sans crash à 99,8 % qui est gérée efficacement par les OEM et les IHV grâce à une gestion moderne des mises à jour des pilotes. En outre, sur le matériel non pris en charge, les plantages d’applications sont 17 % plus probables et, pour les applications de première partie, nous constatons 43 % de plantages en plus », a expliqué Microsoft.

Cependant, Windows 10 continuera d’être pris en charge jusqu’en 2025, conformément à la politique de mise à jour initiale du système d’exploitation, avec une nouvelle mise à jour des fonctionnalités prévue plus tard cette année également.

Tags : MicrosoftWindows 10Windows 11
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.