close
Smartwatches

Fossil dévoile la Gen 6 : des nouveautés … mais Wear OS 3 en 2022

Fossil dévoile la Gen 6 : des nouveautés ... mais Wear OS 3 en 2022

Alors que Samsung s’associe à Google pour donner un nouveau souffle à Wear OS, le partenaire le plus fiable (et le plus prolifique) du géant de la recherche dans le domaine des smartwatches tente de redorer son blason avec la gamme Fossil Gen 6 qui vient d’être dévoilée, mais qui se tire une balle dans le pied avant même d’être sur le marché.

Pour être parfaitement clair dès le départ, la gamme Gen 6 de Fossil est prévue pour être expédiée cette année avec une version obsolète du système d’exploitation (que personne n’aimait vraiment en premier lieu) avant de rejoindre les Galaxy Watch 4 et Watch 4 Classic avec Wear OS 3 dans le courant de l’année 2022.

Si vous êtes prêt à passer outre l’inconvénient susmentionné, vous serez heureux d’apprendre qu’il s’agit de la première smartwatch équipée du nouveau processeur Snapdragon Wear 4100+ de Qualcomm.

Bien que cela ne semble pas être le genre de mise à niveau majeure par rapport au Snapdragon Wear 4100 que beaucoup s’attendaient à voir sortir cette année dans la tentative de Qualcomm de rattraper les puces ultra-rapides des Apple Watch, la Fossil Gen 6 est garantie pour améliorer considérablement les performances de sa prédécesseure. Fossil promet des « temps de chargement des applications considérablement plus rapides, des expériences utilisateur très réactives et une consommation d’énergie plus efficace ».

Un autre élément intéressant à noter pour laquelle Fossil se vante est le fait que la Gen 6 peut être rechargée « deux fois plus vite que la principale smartwatch » disponible aujourd’hui — entendez par là la Apple Watch Series 6, en atteignant prétendument 80 % de la capacité de la batterie en un peu plus de 30 minutes. Ce n’est pas anodin lorsqu’on sait qu’il faut recharger la smartwatch tous les jours. Il est également possible d’utiliser la Gen 6 pendant plusieurs jours, mais uniquement en activant les modes de batterie intelligents exclusifs de Fossil et en renonçant à certaines fonctionnalités indispensables.

Peu de fonctionnalités liées à la santé

Par rapport à la Gen 5, la Fossil Gen 6 ajoute un capteur SpO2, plus que bienvenu, qui surveille votre taux d’oxygène dans le sang. Au cas où vous vous poseriez la question, c’est une fonctionnalité assez standard parmi les meilleures smartwatches disponibles aujourd’hui, égalée par tous. Malheureusement, point d’ECG ou de surveillance de la pression artérielle.

Outre l’absence de ces caractéristiques, il n’y a pas de connectivités LTE, uniquement du Bluetooth et un GPS.

Du côté des caractéristiques, la montre devrait disposer de 1 Go de mémoire vive (RAM) et de 8 Go de stockage interne, tout en arborant un écran AMOLED circulaire de 1,28 pouce. Il est intéressant de noter que la Fossil Gen 6 est proposée dans des boîtiers de 42 et 44 mm et dans un total de sept « styles intemporels » que vous pouvez facilement personnaliser avec une sélection illimitée de bracelets interchangeables, sans oublier toutes sortes de cadrans.

Elle coûte entre 299 euros et 329 euros et sont disponibles en pré-commande à partir du 30 août.

Rattraper l’Apple Watch

Dans l’ombre du succès phénoménal de l’Apple Watch, les fabricants de Wear OS n’ont pas eu la vie facile. Les composants matériels disponibles ont été un peu sous-puissants, et on a eu l’impression que Google a complètement oublié son OS dédié aux smartwatches de temps en temps.

Néanmoins, Fossil a continué à être le porte-étendard de Wear OS sur les smartwatches : avec Ticwatch, elle a sorti certains des meilleurs modèles de ces dernières années, même si cela n’a pas toujours été reconnu par les chiffres de vente. En bref, Fossil mérite un succès dans le domaine des smartwatches en raison de tous les efforts qu’il a déjà déployés. Ses montres sont toujours très bien conçues et élégantes, même si elles ont déçu par le système d’exploitation fourni par Google ou les composants internes fournis par Qualcomm.

Tags : FossilFossil Gen 6Wear OSWear OS 3
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.