Fermer
ActualitésGoogle

Google oublie le mois de décembre dans la mise à jour d’Android 4.2

Google est, à juste titre, très fier de son nouveau système d’exploitation mobile Android 4.2 Jelly Bean, mais, il semblerait que l’entreprise soit passée à côté de quelque chose d’assez important. Effectivement, la firme de Mountain View semble avoir oublié le mois de rêve des enfants, décembre, rapporte business mobile.

Alors que le douzième et dernier mois de l’année dans les calendriers est présent sur l’application Agenda et autres services, il est étrangement omis de l’application Contacts, l’application qui est pourtant au centre de son expérience sociale. En d’autres termes, pour ce mois de décembre, les anniversaires des amis, les dates importantes (telles que … Noël !), etc… n’apparaîtront pas à ceux qui sont passés à la dernière mise à jour de l’OS mobile.

Pour le moment, ce problème ne va pas affecter une grosse popularité, puisque la fragmentation d’Android mise cette fois-ci en sa faveur, et ce car la mise à jour n’atteind qu’une infime partie des dispositfs Nexus jusqu’à présent.

Avant une mise à jour qui ne devrait pas tarder, profitez de la capture d’écran ci-dessous :

Google oublie le mois de décembre dans la mise à jour d'Android 4.2 - Oubli du mois de décembre dans l'application Contacts

Depuis samedi dernier, les premiers rapports de bugs affluent sur l’outil de tracking de Google. La firme de Mountain View n’a pas tardé à reconnaitre le bug et l’a donc pris en charge.

Google oublie le mois de décembre dans la mise à jour d'Android 4.2

Il ne serait pas étonnant de voir apparaitre Android 4.2.1 prochainement… Laisser un tel bug avant les fêtes de fin d’année n’est pas envisageable.

L’avez-vous remarqué ?

Mots-clé : Android 4.2bugcontactsdécembreUI
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.