close
Google

Google travaille peut-être à un concurrent au réseau Localiser d’Apple

Google travaille peut-être à un concurrent au réseau Localiser d'Apple

Apple a récemment lancé un réseau « Localiser » qui vous aidera non seulement à retrouver un smartphone ou tout autre objet attaché à un Apple AirTag (ou à un accessoire pris en charge) s’il se trouve à proximité… mais aussi s’il se trouve dans le monde entier. Pour ce faire, il transforme effectivement les appareils Apple d’autres personnes en un réseau qui peut aider à localiser les gadgets disparus, en envoyant des données privées et chiffrées pour vous aider à localiser vos objets disparus.

Le fabricant de trackers Bluetooth Tile fait quelque chose d’analogue avec son Tile Network depuis des années, mais ce réseau est limité aux personnes qui possèdent des trackers Tile (ce qui est probablement un peu moins que le nombre de personnes possédant des appareils Apple). Mais vous savez qui a un potentiel plus grand réseau d’utilisateurs qu’Apple ? Google.

Eh bien, Google travaille peut-être à transformer les smartphones Android en un esprit de ruche capable de retrouver les appareils perdus, à l’instar du réseau « Localiser » d’Apple, selon une analyse effectuée par 9to5Google. Une option pour la fonctionnalité est apparue dans une version bêta de Google Play Services, avec un code faisant référence à la capacité des smartphones à aider à localiser d’autres appareils, signalant potentiellement que les smartphones Android pourraient bientôt devenir plus faciles à trouver.

Selon la page d’assistance de Google, le système actuel Find My Device ne peut trouver que les smartphones qui sont allumés, qui ont un signal de données ou Wi-Fi et dont les services de localisation sont activés.

À ce stade, on ne sait pas exactement lesquelles de ces limitations, si tant est qu’il y en ait, la fonction de réseau relais — apparemment appelée Spot — résoudrait, mais lorsque vous recherchez un smartphone perdu, tout avantage est bon à prendre.

De grands projets

Google a d’autres projets qui impliquent l’utilisation d’un réseau de smartphones Android, notamment sa fonction de détection des tremblements de terre. Bien que la mise en œuvre soit différente, le concept sous-jacent est probablement très similaire : il y a plus de 3 milliards d’appareils Android actifs, ce qui représente une foule importante pour obtenir des informations, qu’il s’agisse de données d’accélérométrie ou de l’emplacement d’un smartphone égaré.

9to5Google a trouvé un paramètre qui permettrait aux utilisateurs de désactiver la fonction, de sorte que leur smartphone n’aiderait pas à localiser d’autres appareils. Étant donné les informations limitées, on ne sait pas si le réseau Find My Device sera capable de trouver des objets autres que des smartphones, comme le réseau Localiser d’Apple ou le réseau Galaxy Find de Samsung sont capables de le faire. Et bien sûr, comme il s’agit d’un code trouvé dans une version bêta, ces changements peuvent ne jamais apparaître dans une version grand public.

Tags : Find My DeviceGoogle
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.