close
Outils - Conseils

La populaire plateforme de tests Web BrowserStack lève 200 millions de dollars

La populaire plateforme de tests Web BrowserStack lève 200 millions de dollars

La populaire plateforme de test de sites Web destinée aux équipes de développeurs opérationnels (DevOps), BrowserStack, a levé 200 millions de dollars lors d’un tour de table de série B.

Ce financement, qui donne à l’entreprise une valorisation de 4 milliards de dollars, intervient alors que les entreprises de tous les secteurs ont dû adopter la transformation numérique en raison de la pandémie mondiale. Cela a créé le besoin de plus d’outils pour tester les logiciels et accélérer la vitesse à laquelle les fonctionnalités sont mises sur le marché, le cloud jouant un rôle intégral dans le processus.

Fondée en 2011, BrowserStack aide les entreprises à tester leurs logiciels sur des milliers de combinaisons d’appareils, de navigateurs et de systèmes d’exploitation afin d’identifier les éventuels bugs — à la fois manuellement et automatiquement. La société, qui compte une liste impressionnante de clients, dont Amazon, Google, Microsoft, Twitter et Spotify, affirme disposer de 15 datacenters dans le monde entier, ce qui permet aux développeurs de bénéficier d’une latence minimale, où qu’ils se trouvent.

Le nœud du problème est le suivant : un site Web peut fonctionner correctement sur la dernière version de Chrome installée sur le dernier fleuron Android de Samsung, mais qu’en est-il de Firefox sur une ancienne version de Windows ? Toutes les configurations matérielles et logicielles possibles font qu’il est difficile pour les développeurs et les testeurs de vérifier que leur logiciel fonctionnera bien pour tous les utilisateurs. C’est là qu’entre en jeu la plateforme de test basée sur le cloud de BrowserStack, avec des tests Selenium automatisés pour les navigateurs de bureau et mobiles.

Pour les entreprises qui souhaitent tester des prototypes ou d’autres applications Web et mobiles en cours de développement, BrowserStack prend également en charge les tests dans des environnements de développement locaux.

Des contrôles indispensables

Du côté des entreprises, BrowserStack offre des contrôles administratifs avancés, une prise en charge de l’authentification unique des utilisateurs et une gouvernance des données par des contrôles réseau. En outre, BrowserStack offre des analyses assez poussées, qui peuvent être utilisées pour évaluer les performances de l’automatisation des tests logiciels, par exemple, tandis que les entreprises peuvent creuser dans les métriques concernant les temps de construction et la couverture pour s’assurer qu’elles testent les bonnes combinaisons de dispositifs/navigateurs.

BrowserStack a levé 50 millions de dollars lors de sa série A de financement il y a plus de trois ans, et sa dernière injection de fonds a été menée par Bond, avec la participation d’Insight Partners et d’Accel.

Tags : BrowserStack
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.