close
Jeux

Microsoft affirme que les consoles Xbox ne lui rapportent rien

Microsoft affirme que les consoles Xbox ne lui rapportent rien

Le conflit juridique entre Epic et Apple nous a fourni quelques révélations très intéressantes, dont certaines ne sont pas nécessairement liées aux deux entreprises impliquées dans le procès.

Par exemple, le procès a révélé certaines données concernant les ventes de Xbox de Microsoft, confirmant ce que certaines personnes ont déjà suggéré, mais qui n’a jamais été confirmé par la société elle-même : le géant du logiciel vend des consoles à perte, ne réalisant aucun bénéfice sur celles-ci. En d’autres termes, Microsoft ne gagne pas d’argent en vendant des consoles Xbox, et le matériel ne joue en fait qu’un rôle dans la stratégie à long terme de l’entreprise en matière de logiciels et de services.

La vice-présidente du développement commercial Xbox, Lori Wright, a été l’un des cadres qui ont témoigné dans le procès, déclarant à l’avocat de Epic, Wes Earnhardt, que Microsoft ne gagne pas d’argent avec les consoles.

« Quelle est la marge que Microsoft gagne sur la vente sur les consoles Xbox ? » aurait demandé l’avocat. « Nous n’en avons pas. Nous vendons les consoles à perte », a rapidement répondu l’avocat. « Juste pour être claire, est-ce que Microsoft gagne un jour un bénéfice sur la vente d’une console Xbox ? » a poursuivi Earnhardt. « Non », a répondu Wright.

Cependant, Microsoft a tenu à le souligner dans une déclaration à The Verge quelques heures seulement après le témoignage de Wright hier. « L’activité de jeu est une activité rentable et à forte croissance pour Microsoft », déclare un porte-parole de Microsoft. « L’activité de jeu sur console est traditionnellement un modèle de subvention du matériel. Les sociétés de jeux vendent les consoles à perte pour attirer de nouveaux clients. Les bénéfices sont générés par les ventes de jeux et les abonnements aux services en ligne ».

Sony vend aussi des consoles à perte ?

En d’autres termes, le matériel génère en fait une perte pour Microsoft dans le domaine des jeux, et selon l’analyste Daniel Ahmad, la même chose se produit pour Sony. Nintendo est la seule société qui réalise des bénéfices avec ses consoles. « Le fait que le matériel ne soit pas rentable a certainement joué un rôle plus important à la fin des années 90 et au début des années 2000 (oh et l’ère PS3 lol). La PS5 et la Series X/S sont toutes deux vendues à perte pour le moment, mais elles deviendront probablement rentables à terme. Nintendo est en quelque sorte une aberration », déclare l’analyste.

Pour Microsoft, cela a du sens, car la société est censée générer de gros bénéfices grâce à ses ventes de logiciels et de services, et les consoles sont donc un moyen d’attirer les clients.

La raison pour laquelle tous ces coûts sont discutés en ce moment est en grande partie liée au procès en cours entre Epic et Apple. Epic n’est pas satisfait de la réduction de 30 % des revenus d’Apple sur les achats in-app pour Fortnite, mais Apple soutient que Epic devrait également s’opposer à une réduction identique de 30 % chez Microsoft ou Sony. Cela a donné lieu à des heures de témoignages sur la question de savoir si l’iPhone est plus proche d’un PC ou d’une Xbox, et à un débat sur les plateformes ouvertes par rapport aux plateformes verrouillées. Microsoft voit clairement une différence entre la Xbox et le PC, et n’a réduit que de 12 % le montant qu’elle prend du côté de Windows, tandis que la Xbox reste à 30 %.

Tags : MicrosoftXbox
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.