close
Périphériques

Voici le nouveau drone DJI Air 2S et son impressionnant capteur de 1 pouce

Voici le nouveau drone DJI Air 2S et son impressionnant capteur de 1 pouce

Comme attendu, DJI vient de lever le voile sur son nouveau drone, le Air 2S. Ce drone est une solution tout-en-un, offrant des performances de vol robustes, des mises à niveau de la caméra et des outils de création de contenu préprogrammés de haute qualité. Le Air 2S reprend la forme compacte et pliable du DJI Mavic Air 2 et l’associe à une caméra dotée d’un grand capteur de 1 pouce, soit la même taille que le capteur du DJI Mavic 2 Pro.

« Chaque créateur se souvient de ce qu’il ressent lorsqu’il pilote un drone pour la première fois, ce sentiment d’émerveillement et de possibilités reviendra à eux lorsqu’ils découvriront la fusion incomparable des capacités de vol et de la qualité d’image attrayante du DJI Air 2S », déclare Ferdinand Wolf, Directeur créatif, DJI Europe. « Le DJI Air 2S est un souhait devenu réalité pour chacun demandant plus d’un drone, avec de réelles améliorations du système, offrant un drone hautement polyvalent. Des créateurs de contenu, aux passionnés de drone et globe-trotteurs, nous sommes convaincus que le public sera enthousiasmé par ce drone ».

En effet, la deuxième génération du DJI Air 2S est arrivée, avec un nouveau capteur d’un pouce et des performances de vol améliorées. Le DJI Air 2S, qui est disponible dès aujourd’hui au prix de 999 euros, peut capturer des photos de 20 mégapixels et 5,4 K grâce à son tout nouveau capteur d’un pouce, deux fois plus grand que son prédécesseur. Historiquement, DJI réservait ses précédents capteurs d’un pouce à ses drones haut de gamme qui n’étaient pas aussi portables ou agiles.

Pour la vidéo, les nouveaux capteurs peuvent filmer en 5,4 K à 30 images par seconde, en 4K à 60 images par seconde à 150 Mb/s. La taille des pixels est également augmentée afin d’absorber plus de lumière et de détails.

Le nouveau zoom numérique prend en charge le 4X en 4K, le 6X en 2,7 K et jusqu’à 8X en 1080P. Les profils de couleur vidéo pris en charge sont D-Log 10 bits et HLG 10.  bits. Toutes les photos et vidéos sont stabilisées sur le cardan à trois axes du Air 2S et peuvent être stockées sur les 8 Go de stockage interne.

Pour aller de pair avec le capteur, DJI inclut une fonction appelée « MasterShots ». Cette nouvelle fonctionnalité permet au drone de créer sa propre trajectoire de vol automatique tout en gardant le sujet dans le cadre. Les séquences résultantes sont ensuite combinées dans une vidéo avec un thème choisi. Le Air 2S dispose ainsi du plus grand nombre de modes de vol préprogrammés et de modes de capture d’images de tous les drones DJI à ce jour.

Une bonne autonomie

Le DJI Air 2S peut rester en l’air pendant 31 minutes — trois minutes de moins que la génération précédente — et est équipé de capteurs quadri-directionnels pour éviter les obstacles. Les nouveaux capteurs supérieurs entrent en jeu lorsque le drone se déplace à grande vitesse et que l’avant est incliné vers le bas, ils sont alors orientés vers l’avant pour faciliter l’évitement des obstacles.

Le tout nouveau système de pilotage automatique APAS 4.0 de la société est capable de contourner les obstacles, y compris les arbres, de manière transparente. Il a une portée de 12 km avec le nouveau système de transmission O3 qui a fait ses débuts avec le récent drone FPV.

Le mode FocusTrack amélioré comprend les Point of Interest 3.0, Spotlight 2,0 et ActiveTrack 4,0 pour un meilleur contrôle de la mise au point et des mouvements.

L’offre standard coûte 999 euros et comprend le drone, la radiocommande et la batterie. Le combo Fly More coûte 300 euros de plus et comprend tout ce qui se trouve dans le pack standard, mais ajoute deux batteries supplémentaires, des filtres ND, un hub de chargement et un sac à bandoulière.

Tags : Air 2SDJIdrone
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.