close
Apple

Apple facilite la réparation de votre iPhone dans un atelier près de chez vous

Apple facilite la réparation de votre iPhone dans un atelier près de chez vous

Apple a toujours été considéré comme l’un des principaux ennemis du mouvement en faveur du « droit de réparer ». L’entreprise a été fortement critiquée pour les restrictions importantes qu’elle impose sur les réparateurs de ses appareils, ce qui finit par coûter cher aux consommateurs, même avec les programmes Apple Care et de garantie en place. Apple répond maintenant à une partie de ces plaintes avec son programme Independent Repair Provider pour les ateliers de réparation tiers, qui s’étend maintenant à presque tous les pays où les produits Apple sont vendus.

En effet, Apple assouplit enfin sa position sur les réparations effectuées par des tiers, car Apple est sur le point d’étendre son programme de réparateurs indépendants à l’échelle mondiale. Le géant technologique a annoncé hier soir que ce programme s’étendait à 200 pays supplémentaires. Dans des régions comme l’Australie, le Brésil, l’Inde, la Russie, Taïwan et le Vietnam, le processus démarre la semaine prochaine, et le reste des pays suivront plus tard dans l’année.

À l’origine, la société a lancé le programme en 2019 pour permettre aux clients américains de faire réparer leurs iPhone – plus précisément les pièces de base comme les batteries, les haut-parleurs et les écrans – auprès de fournisseurs tiers autorisés. Plus tard, Apple a inclus les Mac dans le programme, et l’année dernière, la firme l’a étendu à l’Europe et au Canada.

Lorsqu’un prestataire de services tiers adhère au programme, Apple lui fournit des manuels de réparation, des diagnostics, des outils et des pièces d’origine afin de le certifier en tant que prestataire de services agréé Apple (AASP). L’adhésion à ce programme est gratuite, et les prestataires de services doivent suivre un processus simple de formation et de qualification pour devenir un AASP admissible.

Bien que le prix des pièces puisse être le même que celui des centres de réparation officiels d’Apple, les boutiques locales peuvent attirer les clients en proposant des prix de réparation plus bas. De plus, vous n’avez pas besoin de voyager trop loin pour rechercher un centre officiel.

Faciliter les réparations

Traditionnellement, Apple a essayé de bloquer les réparations effectuées par des tiers à de multiples reprises. En 2018, la société a confirmé que sa puce T2 bloquerait certaines réparations sur les Mac. En 2019, les iPhone ont commencé à afficher un label d’avertissement si vous remplaciez leurs batteries depuis un centre de réparation non officiel. Au cours des dernières années, la firme a exercé un fort lobbying contre la législation sur le droit à la réparation et s’est battue contre les poursuites associées.

Cependant, les autorités du monde entier adoptent une position plus ferme pour exiger des fabricants qu’ils rendent les gadgets facilement réparables afin qu’ils durent plus longtemps. L’année dernière, l’Union européenne a voté en faveur de nouvelles règles sur le droit à la réparation qui s’appliquent aux smartphones et aux tablettes. En janvier, la France a introduit un indice de réparabilité qui oblige les fabricants à inclure un score indiquant la facilité de réparation d’un gadget. Vous pouvez constater que certains modèles d’iPhone ont un score assez bas.

L’extension du programme de réparation d’Apple est une bonne première étape pour permettre aux clients d’Apple de faire réparer facilement leurs gadgets. Il est à espérer que la société y inclura davantage de composants afin de rendre inutiles les déplacements vers les centres de service officiels.

Tags : AASPIndependent Repair Provider
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.