close
Mobile

Qualcomm touché par la pénurie de puces, Samsung probablement une victime collatérale

Qualcomm touché par la pénurie de puces, Samsung probablement une victime collatérale

La pénurie de puces qui frappe tant d’industries, y compris le monde de l’automobile, est loin d’être terminée, et ce qui est encore pire, c’est qu’elle continue de frapper de plus en plus de grandes entreprises.

La dernière entreprise en date à avoir du mal à aligner sa production sur la demande croissante de puces est Qualcomm, qui, selon un rapport, ne parvient pas à fabriquer suffisamment de puces Snapdragon pour les appareils mobiles.

Inutile de dire que tous les fabricants de smartphones équipés de puces Snapdragon sont touchés par cette situation, y compris le géant technologique sud-coréen Samsung.

Un rapport de Reuters révèle que les smartphones de Samsung de milieu et d’entrée de gamme équipés de puces Qualcomm sont concernés, même si, à ce stade, on pense que la société basée à San Diego a également du mal à produire suffisamment de puces Snapdragon 888.

Ce modèle particulier est utilisé par les appareils haut de gamme, il y a donc une chance que la gamme phare de Samsung puisse éventuellement souffrir de cette pénurie de puces également.

La transition Huawei

Curieusement, la pénurie de puces qui frappe Qualcomm semble être due, dans une certaine mesure, à la chute des ventes de Huawei. La société technologique chinoise perdant des utilisateurs à la suite des sanctions américaines lui interdisant de proposer Android et les services de Google sur ses smartphones, certains clients se tournent vers d’autres marques.

Toutes ces entreprises commandent davantage de puces pour tenter de satisfaire la demande et profiter ainsi de la chute de Huawei. Et comme la plupart d’entre elles s’appuient sur les puces de Qualcomm, les commandes de puces ont explosé ces derniers temps, donc Qualcomm a du mal à construire autant de processeurs que requis par ses clients.

À l’heure actuelle, on ne sait pas exactement quand ce manque de puces pourrait prendre fin, mais tant que la pandémie n’aura pas pris fin, il y a de fortes chances que la demande de puces continue d’être très forte.

Tags : QualcommSamsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.