close
Outils - Conseils

Google lance Flutter 2 pour le développement d’applications multiplateformes

Google lance Flutter 2 pour le développement d'applications multiplateformes

« Écrire une fois, exécuter n’importe où » est l’un des rêves de longue date de nombreux développeurs, d’autant plus que le nombre de plateformes et d’appareils augmente. C’était la promesse que Java, le langage sous-jacent d’Android, avait faite, mais qui ne tient plus beaucoup la route de nos jours. Ce n’est peut-être pas par hasard que Google, qui a eu des ennuis juridiques avec Java, est celui qui fait pression pour le prochain framework de développement d’applications multiplateformes et qu’il vient peut-être d’y parvenir avec la version 2.0 de Flutter.

En effet, Google a mis à jour sa boîte à outils Flutter pour permettre aux développeurs mobiles de porter de manière transparente des applications natives sur un large éventail de systèmes d’exploitation et de navigateurs Web, ainsi que sur des appareils tels que les téléviseurs, les voitures et les appareils ménagers connectés.

Flutter est un kit de développement logiciel (SDK) open source lancé par Google en décembre 2018, et permet aux développeurs de créer des applications mobiles sur des appareils Android et iOS à partir d’une seule base de code en utilisant le langage Dart. Cependant, les frontières qui séparent les applications d’une plateforme à l’autre sont devenues plus fluides de nos jours et Google a dû développer Flutter pour couvrir tous ces aspects. Avec cette dernière version, Flutter 2.0 est passé d’un framework mobile à un framework portable qui permet aux développeurs de cibler une variété d’appareils et de plateformes avec peu ou pas de changement dans leur code.

Bien sûr, l’une des plateformes d’applications les plus répandues de nos jours est le Web et Flutter 2.0 lui apporte un « support de qualité de production ». Cela vaut non seulement pour les PWA qui sont devenus un mot à la mode ces jours-ci, mais aussi pour la mise en ligne des applications mobiles Flutter existantes.

Et au cas où vous supposeriez que les applications Web sont assez triviales par rapport aux applications mobiles ou de bureau, l’application Web d’animation Rive, maintenant écrite en Flutter, tente de prouver le contraire.

Vers la fin de la dépendance à Java ?

Si Flutter 2.0 apporte également un support officiel pour les ordinateurs de bureau, en particulier sur Ubuntu Linux de Canonical, il est plus intéressant qu’il ajoute également le support des appareils pliables à double écran, principalement le Surface Duo. Il n’est pas certain que Google travaille effectivement sur son propre smartphone pliable, mais il en pose au moins les bases. « Notre objectif est de changer fondamentalement la façon dont les développeurs pensent à créer des applications, en commençant non pas par la plateforme que vous visez, mais plutôt par l’expérience que vous voulez créer », a déclaré Google sur son blog des développeurs.

Curieusement, Google s’est également associé à Toyota pour tester Flutter sur les systèmes d’infodivertissement. Cela permet d’étendre le framework à presque tous les plateformes et appareils couverts par Android, et pourrait permettre à Google de ne plus dépendre de Java à long terme.

Tags : Flutter 2Google
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.