Fermer
Smartwatches

Garmin lance la smartwatch Enduro avec une autonomie jusqu’à 80 jours

Garmin est connu pour fabriquer d’excellentes montres d’activité qui sont construites pour des cas d’utilisation spécifiques. Certaines sont conçues pour la course à pied, d’autres offrent des caractéristiques qui plaisent aux golfeurs, et d’autres encore sont tout simplement polyvalentes. Son dernier lancement est la Garmin Enduro, une montre connectée multisport conçue pour les athlètes d’endurance comme les coureurs d’ultra et les cyclistes.

En lançant sa nouvelle montre connectée spécialement destinée aux athlètes, la société promet une autonomie tout simplement monstrueuse. Dans un communiqué de presse, Garmin affirme que la nouvelle smartwach Enduro peut offrir jusqu’à 70 jours par charge, que vous pouvez allonger jusqu’à 80 heures grâce aux capacités de charge solaire de la montre, à condition d’être au soleil au moins trois heures par jour. Néanmoins, la société affirme que si vous utilisez toutes les fonctionnalités de la montre, celle-ci ne va offrir qu’une autonomie de 3 jours.

« Créé pour les athlètes d’endurance, le design léger et résistant de la Enduro est doté d’une nouvelle sangle en nylon UltraFit et d’une bague en titane revêtue de DLC en option. Conçus pour durer, les coureurs et les cyclistes peuvent rapidement ajuster les réglages pour désactiver certaines fonctions afin d’obtenir la plus longue autonomie sur une Garmin portable à ce jour. Une charge complète permettra à un athlète de disposer de 70 heures en mode GPS, qui est étendu à 80 heures grâce aux capacités solaires », explique Garmin.

Comme elle s’adresse aux cyclistes, la Garmin Enduro offre des informations en temps réel sur les ascensions actuelles et futures, y compris la pente, la distance et le dénivelé. Elle fournit également des données qui permettent d’évaluer la difficulté des pistes et la fluidité de la descente pour les vététistes. Pour les coureurs professionnels, la smartwatch dispose d’un mode Ultra Run dédié qui comporte un minuteur de repos pour enregistrer le temps passé en ravitaillement.

En termes de spécifications, la Garmin Enduro est équipée d’un écran OLED de 1,4 pouce avec une résolution de seulement 280 x 280 pixels. En parlant de bien-être général, la smartwatch comprend un capteur de rythme cardiaque, un oxymètre de pouls pour mesurer les niveaux d’oxygène dans le sang, un suivi du sommeil et la fonction exclusive Body Battery de Garmin qui mesure les niveaux d’énergie. Vous disposez également d’un GPS intégré.

Une version en titane est également proposée

Il va sans dire que le principal atout de cet appareil est son impressionnante autonomie, mais d’un autre côté, ne vous attendez pas à ce que cette montre connectée soit bon marché. Garmin proposera deux versions différentes de la smartwatch Enduro, à savoir un modèle standard disponible au prix de 799,99 euros et une édition Titanium qui coûtera 899,99 euros.

La nouvelle smartwatch est disponible dès aujourd’hui, et Garmin recommande de l’utiliser avec le communicateur satellite inReach Mini. « Les utilisateurs peuvent envoyer et recevoir des messages rapidement depuis leur poignet et partager leur position afin que leurs amis et leur famille puissent les suivre, même pendant les courses les plus longues ou les entraînements prolongés qui vont au-delà d’une connectivité cellulaire fiable. L’inReach Mini est léger et compact et peut facilement être accroché à un sac d’hydratation ou à un gilet. En plus de la messagerie texte bidirectionnelle et du partage de localisation, inReach Mini comprend un SOS interactif. Lorsque le SOS est activé, un coordinateur d’intervention suit l’emplacement de l’appareil, avertit les intervenants d’urgence dans la zone et reste en communication avec les contacts d’urgence prédéfinis tout au long de l’incident », explique la société.

L’appareil est livré avec un nouveau bracelet en nylon UltraFit spécialement conçu pour la forme physique.

Mots-clé : EnduroGarmin
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.