Fermer
Technologies

Qualcomm acquiert NUVIA pour 1,4 milliard de dollars pour concurrencer Intel et AMD

Qualcomm acquiert NUVIA pour 1,4 milliard de dollars pour concurrencer Intel et AMD

Qualcomm fabrique les processeurs que l’on trouve dans la plupart des smartphones les plus populaires au monde. Mais les puces de l’entreprise ne sont pas exactement les processeurs ARM les plus rapides disponibles pour les appareils mobiles. Année après année, les processeurs d’Apple ont tendance à porter ce titre, les puces de la série A de l’entreprise ayant tendance à surpasser les meilleurs produits de Qualcomm, et le nouveau processeur M1 d’Apple dépassant même de nombreux processeurs Intel et AMD dans le domaine des ordinateurs portables.

Qualcomm vient d’annoncer l’acquisition d’une nouvelle startup qui pourrait donner un coup de pouce à ses futures conceptions de puces, et qui va certainement bouleverser l’industrie des semi-conducteurs de manière substantielle. NUVIA est une jeune entreprise qui a été fondée par des vétérans de la conception de puces ayant une expérience chez Google, AMD, ARM, Broadcom et… Apple.

Qualcomm prévoit d’acquérir NUVIA pour 1,4 milliard de dollars et d’utiliser l’expertise de son équipe de conception de processeurs pour les futurs processeurs Qualcomm. La société que Qualcomm achète, Nuvia, a été créée en 2019 par trois anciens ingénieurs et spécialistes des puces, qui ont tous travaillé chez Apple sur la gamme de puces de série A qui équipe l’iPhone et l’iPad. En versant 1,4 milliard de dollars à l’entreprise, Qualcomm fait un pari énorme sur le talent de l’équipe et sur son engagement à construire des processeurs de nouvelle génération.

L’un des fondateurs de NUVIA est Gerard Williams III. Comme le souligne AnandTech, il a été l’architecte en chef des conceptions de processeurs d’Apple pendant plus d’une décennie, ayant travaillé sur les puces de cette société jusqu’à l’Apple A13 au moins.

Cela ne signifie pas nécessairement que Qualcomm aura désormais l’expertise nécessaire pour égaler ou dépasser les performances et l’efficacité des processeurs d’Apple (d’autant plus qu’Apple, contrairement à Qualcomm, conçoit à la fois le matériel et le système d’exploitation qui en tire parti). Mais cela ne fait probablement pas de mal. Qualcomm cite la croissance de la 5G comme l’une des raisons pour lesquelles elle paie une somme aussi importante pour une entreprise de quelques centaines d’employés fondée il y a seulement deux ans. « La 5G accélère encore la convergence de la mobilité et de l’informatique. L’acquisition de Nuvia s’appuie sur le leadership technologique de Qualcomm Technologies dans le domaine du Snapdragon, en apportant des améliorations progressives dans les performances des processeurs et l’efficacité énergétique afin de répondre aux exigences de la nouvelle génération d’ordinateurs 5G », a déclaré Qualcomm dans son communiqué.

De meilleures puces dans tous les secteurs

Jusqu’à présent, NUVIA s’était principalement concentrée sur le développement de processeurs personnalisés pour les serveurs, la société ayant promis l’année dernière de livrer un nouveau processeur « Phoenix » qui offrait des performances supérieures à celles des processeurs Apple, Intel, AMD ou Qualcomm, tout en consommant beaucoup moins d’énergie. Qualcomm veut maintenant exploiter la technologie de l’entreprise pour l’utiliser dans les puces des smartphones et des ordinateurs portables ainsi que dans les systèmes embarqués et d’autres applications. L’acquisition de NUVIA pourrait également donner à Qualcomm l’occasion de jouer dans le secteur des serveurs, mais cela ne semble pas être une priorité aussi importante, car ce n’est pas un segment de marché qui est mentionné nommément dans le communiqué de presse de Qualcomm.

Comme pour la plupart des annonces de ce type, l’acquisition n’est pas encore une affaire conclue. Elle doit encore être approuvée par les autorités antitrust. On ne sait donc pas si et quand la technologie NUVIA pourrait se retrouver dans les puces Qualcomm.

Mots-clé : acquisitionNUVIAQualcomm
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.