Fermer
Réseau

Orange a réalisé une prouesse technologique sur le Tour de France

Orange a réalisé une prouesse technologique sur le Tour de France

Comme vous le savez, le Tour de France s’est élancé le 29 août au lieu du 27 juin à cause de la pandémie liée au COVID-19. Mais au-delà d’une replanification pour les coureurs, un partenaire de longue date du Tour de France, Orange, a dû revoir sa stratégie de déploiement du réseau. En outre, cette année particulière a posé quelques problématiques au populaire opérateur, notamment sur le déploiement du réseau dans les villes de départ et d’arrivée.

Pour mettre en exergue le travail des équipes Orange sur les 3 semaines d’épreuves, son caractère itinérant et les conditions parfois extrêmes du Tour de France imposent un défi technologique quotidien à Orange. C’est presque 70 experts et techniciens qui sont mobilisés sur chaque étape.

Et avec une crise sanitaire sans précédent, les plans de la direction du Tour de France ont dû évoluer : réaliser des interviews en live des coureurs à distance — vidéoconférence haute définition (UHD 4K), des studios de télévision à distance, etc.

Côté infrastructure, Orange déplace 3 semi-remorques qui transportent les 15 tonnes de matériel (PABX, DSLAM, etc.) et les kilomètres de câbles nécessaires à la mise en place des solutions de communication réparties sur 5 espaces spécifiques : village départ/zone média au départ, points intermédiaires, PC sécurité, salle de presse/permanence organisation, zone technique d’arrivée.

Orange Inside

J’ai eu la chance de découvrir l’envers du décor lors de l’étape Châtelaillon-Plage – Poitiers (merci Laurent) et j’ai été réellement surpris qu’un unique câble fibre alimente une bonne partie de l’infrastructure télécom nécessaire. Au programme de la visite, le camion satellite de Orange qui centralise tous les flux filaires, Wi-Fi, mais qui permet également à la direction de course d’avoir un retour sur image des caméras de sécurité. Bien évidemment, avec les 32 km de câbles déployés sur la ligne d’arrivée pendant l’épreuve, il faut regarder où on met les pieds.

Orange est l’unique opérateur qui emmène la fibre optique sur le Tour de France, et doit donc répondre aux besoins de nombreuses chaînes télé du monde entier, des radios, des journalistes et consort.

Pour les technophiles, sur chacune des étapes, 8 réseaux Wi-Fi avec un support full Giga Ethernet adaptés aux besoins de tous les professionnels permettant un débit descendant et remontant jusqu’à 200 Mbit/s. De plus, Orange arrive à assurer la couverture Wi-Fi sur l’ensemble des villages départs en déployant une dizaine d’antennes derrière un support équivalent à 20 Mbit/s sur la Fibre (FTTH) ou sur cuivre.

J’ai pu également accéder au camion Globecast, filiale d’Orange, qui s’occupe du rapatriement en direct des images. Une véritable régie, avec quatre paraboles sur le toit, qui traite les images en provenance des motos et des hélicoptères ! Les besoins réclamés par le diffuseur sont assez impressionnants, changeant perpétuellement les angles de vue. En effet, le réalisateur donne ses ordres pour les images qui passeront à l’antenne.

[Orange France]

Une infrastructure qui reste

La bonne nouvelle est qu’en accompagnant le Tour de France, Orange continue de faire progresser les réseaux dans la France entière. En effet, malgré le contexte, et les difficultés de déploiement liées au coronavirus, les communes bénéficient dorénavant d’une installation fibre optique et à couvrir 242 nouvelles communes en 4G de manière pérenne.

Ainsi, en accompagnant le Tour de France, Orange en profite pour faire avancer ses réseaux là où ça compte pour vous.

Note : j’ai profité de cette découverte pour faire 30 km de vélo sur la route des pros, une véritable expérience de dingue !

Mots-clé : orangeTour de France
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.