Fermer
Tablettes

La successeure de la Surface Pro X pourrait arriver cet automne

La successeure de la Surface Pro X pourrait arriver cet automne

La tablette Surface Pro X de Microsoft est une tablette Windows 10 fine, légère et sans ventilateur, alimentée par un processeur Microsoft SQ1 (qui est une puce de 7 W faite sur mesure par Qualcomm pour la tablette). Elle a été mise en vente il y a près d’un an pour 1 000 dollars et plus, et a reçu des critiques quelque peu mitigées.

Aujourd’hui, Microsoft s’apprêterait à lancer un nouveau modèle doté d’un processeur plus rapide.

Selon un rapport de Windows Central, la tablette Surface Pro X de deuxième génération sera dotée d’une puce Microsoft SQ2, qui devrait être un processeur personnalisé basé sur la nouvelle puce Snapdragon 8cx Gen 2 de Qualcomm.

Mais le Snapdragon 8cx Gen 2 récemment annoncée ressemble beaucoup au Snapdragon 8cx originale en ce qui concerne le CPU, le GPU, le DSP et d’autres caractéristiques. Les principales différences sont que le Wi-Fi 6 et le Bluetooth 5.1 sont désormais pris en charge.

Comme le processeur SQ1 de Microsoft était basé sur un processeur Snapdragon 8cx de la première génération, il semble probable que le SQ2 ne sera pas vraiment une mise à niveau bien que comme il s’agit d’une puce personnalisée, il est possible que Microsoft et Qualcomm prévoient d’ajouter certaines caractéristiques que nous ne connaissons pas encore.

Un design connu

Windows Central note que la nouvelle Surface Pro X aura un aspect presque identique à l’originale, sauf qu’il y aura une nouvelle option de couleur platine. Jusqu’à présent, la Surface Pro X n’était disponible qu’en noire.

Selon le rapport de Windows Central, Microsoft pourrait être prête à ajouter la prise en charge de l’émulation d’applications x86 64 bits sur les ordinateurs Windows avec des processeurs ARM à partir de l’année prochaine (avec une preview qui pourrait être disponible avant la fin de 2020). Jusqu’à présent, les utilisateurs ne pouvaient exécuter que des applications x86 32 bits sur la Surface Pro X et d’autres Windows sur des appareils ARM.

Si cela est vrai, cette mise à niveau pourrait rendre Windows on ARM un peu plus utile, puisqu’elle vous permettrait d’utiliser des tablettes basées sur une architecture ARM pour exécuter un plus grand nombre d’applications Windows existantes, y compris celles qui ne sont pas disponibles en version 32 bits.

Ce qui reste à voir, c’est le type de performances que les utilisateurs de Windows on ARM verront lorsqu’ils exécuteront ces applications. L’émulation d’une architecture x86 pour exécuter des applications 32 bits a un impact sur les performances, ce qui signifie que les applications qui ne sont pas compilées en natif pour une architecture ARM fonctionnent plus lentement sur du matériel basé sur ARM.

Mots-clé : MicrosoftMicrosoft SQ2Surface Pro X
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.