Fermer
Actualités

Apple et Google vont aider les pays à créer des applications de recherche de contacts COVID-19

Apple et Google vont aider les pays à créer des applications de recherche de contacts COVID-19

Apple et Google lancent un nouveau framework logiciel généré automatiquement pour aider les pays à déployer leurs propres applications de recherche de contacts COVID-19. Développé comme une extension du précédent framework de notification d’exposition, le nouveau système permet aux autorités de santé publique d’éviter le travail de développement plus large que représente le lancement d’une application autonome, en configurant simplement le framework de base aux besoins de leur pays. Les applications actuelles ne seront pas affectées par le nouveau framework, et l’adoption de ce dernier n’empêchera pas les pays de lancer des applications plus complexes à l’avenir.

« La prochaine étape de notre travail avec les autorités de santé publique sur la Exposure Notifications consiste à leur permettre d’utiliser plus facilement et plus rapidement Exposure Notifications System sans qu’elles aient besoin de créer et de maintenir une application », ont déclaré Apple et Google dans une déclaration. « Exposure Notifications Express offre aux autorités de santé publique une autre option pour compléter leurs opérations de recherche de contacts existantes par la technologie sans compromettre les principes fondamentaux du projet en matière de confidentialité et de sécurité des utilisateurs ».

Lancée en avril, la fonction Exposure Notifications déployée par Apple et Google a laissé aux services de santé publique locaux le soin de développer l’application, en se concentrant plutôt sur la garantie de la confidentialité et de l’interopérabilité une fois les notifications partagées.

Le framework permet l’interopérabilité entre les pays, avec la possibilité d’informer les utilisateurs d’applications. Pour ce faire, les pays souhaitant participer doivent créer un fichier de configuration, leur permettant de définir leurs scores de risque, de rediriger les utilisateurs vers le site Web de leur département de santé spécifique et de modifier la recommandation pour les utilisateurs qui ont été exposés. Une fois la configuration terminée, iOS et Android peuvent générer automatiquement les applications nécessaires, bien que les deux systèmes d’exploitation traitent la tâche différemment. Sous Android, le fichier de configuration générera automatiquement une application Android personnalisée, tandis qu’iOS intégrera les paramètres dans son système de contact au niveau du système d’exploitation.

La version iOS sera intégrée dans iOS 13.7, qui vient d’être déployée. Android prévoit de déployer le système dans le courant du mois pour tous les utilisateurs disposant d’Android 6.0 ou d’une version supérieure.

Et en France ?

Le système de notification d’exposition a été initialement conçu pour éviter la collecte excessive de données, mais l’introduction d’applications prêtes à l’emploi signifie qu’un peu plus de données seront collectées par Apple et Google. iOS continuera à collecter des analyses générales des appareils et des informations sur les pannes (si les utilisateurs ont choisi de le faire). L’application Android générée automatiquement collectera des informations système anonymisées, y compris les appels d’erreur API, mais l’équipe indique qu’il n’y a toujours pas de collecte de données qui pourrait identifier les utilisateurs spécifiques qui ont été exposés. Google s’est également engagé à publier le code source de l’application Android générée automatiquement afin de permettre des audits par des tiers.

Mais alors, qu’en est-il en France, et quel rapport avec l’application StopCovid ? En un mot : rien. En effet, l’État français a décidé de créer sa propre application, avec une architecture locale. Pour le moment, même si vous activez la fonctionnalité sur votre périphérique Android ou iOS, cela ne changera rien. À contrario, selon les sociétés, environ la moitié des États américains envisagent au moins d’utiliser le système. Cela représenterait un peu plus de la moitié de la population américaine dans son ensemble.

Mots-clé : ApplecoronavirusCOVID-19Google
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.