Fermer
Réseau

Google prévoit de tester un nouveau réseau Wi-Fi à 6 GHz aux États-Unis

Google prévoit de tester un nouveau réseau Wi-Fi à 6 GHz aux États-Unis

Alors que la 5G pour les mobiles n’en est qu’à ses débuts et se déploie progressivement dans les pays — en France des expérimentations vont être menées, Google aurait travaillé à l’amélioration de notre solide réseau Wi-Fi avec un nouveau réseau 6 GHz. Selon de récents documents déposés à la FCC, Google prévoit de tester le nouveau réseau Internet à haut débit dans plusieurs États des États-Unis pendant une période de 24 mois.

Nous savons tous maintenant que Google est une entreprise qui essaie toujours d’être en avance sur son temps. Ainsi, pour offrir aux consommateurs des débits plus rapides, Google met en place un essai du nouveau réseau 6 GHz dans plusieurs États comme le Colorado, la Floride, l’Arizona, l’Illinois, le Kansas, New York, la Californie, etc.

L’approche initiale consiste à « mener des expériences radio dans les bandes 6 GHz (5650 MHz — 7125 MHz) et à proximité », installées dans certaines des villes des États susmentionnés. Bien que la société ne souhaite tester le réseau que dans deux ou trois villes dans la plupart des États, elle prévoit de le faire dans environ 7 villes de son État d’origine, la Californie, dont Los Angeles et San Francisco.

« Google propose de mener des tests de propagation expérimentaux dans la bande des 6 GHz afin de produire des informations techniques pertinentes sur l’utilité de ces fréquences pour fournir des connexions à large bande fiables », a écrit le géant technologique de Mountain View sur le sujet.

Ce qu’il faut savoir sur la connexion 6 GHz, c’est qu’elle devrait permettre des connexions plus rapides et plus fiables. Elle peut transporter une plus grande largeur de bande que les connexions à 2,4 GHz ou 5 GHz que vous connaissez peut-être déjà, et elle peut aussi avoir moins d’interférences sans fil entre les appareils. Mais tout comme le Wi-Fi à 5 GHz offre une portée plus courte que le Wi-Fi à 2,4 GHz, il est probable que les réseaux à 6 GHz auront une portée encore plus courte.

Des raisons encore floues

Ce nouveau réseau doublerait les débits Wi-Fi actuels et offrirait des connexions plus fiables que les réseaux actuels. Toutefois, ne vous attendez pas à ce que la norme envahisse le marché dans l’immédiat. L’entreprise commence tout juste à travailler sur ladite technologie. Elle a donc demandé au gouvernement américain l’autorisation de procéder à des essais pendant 24 mois.

On ne sait pas exactement pourquoi Google demande l’autorisation d’expérimenter un réseau à 6 GHz, mais étant donné que l’entreprise a déjà mis la main sur des services nternet avec Fiber, Nest et Stadia, elle a certainement toutes les raisons d’améliorer nos normes Wi-Fi.

Mots-clé : Google
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.