Fermer
Blogging

WordPress 5.5 apporte des mises à jour automatiques pour les plugins et les thèmes

WordPress 5.5 apporte des mises à jour automatiques pour les plugins et les thèmes

WordPress.org a lancé WordPress 5.5, qui apporte une foule de mises à jour en matière de vitesse, de recherche, de sécurité, d’éditeur de blocs, d’accessibilité et de développement. Vous pouvez télécharger la version 5.5, qui a été développée par 805 contributeurs volontaires.

Pour ceux qui l’ignorent, WordPress est un système de gestion de contenu (CMS) qui alimente plus de 30 % du Web, dont le BlogNT. Cela signifie qu’il existe un énorme écosystème d’administrateurs et de développeurs de sites Web qui surveillent ce qui change à chaque version. La dernière version est baptisée « Eckstine », en l’honneur du chanteur de jazz et de pop américain Billy Eckstine.

Avec la version 5.5, les articles et les pages de WordPress utilisent désormais le lazy loading, ce qui signifie que les images attendent d’être chargées avant d’être affichées. Sur les smartphones, le lazy loading peut également empêcher les navigateurs de charger des fichiers volumineux destinés à d’autres appareils, ce qui permet d’économiser la batterie et l’utilisation des données.

Par défaut, WordPress 5.5 inclut un sitemap XML qui aide les moteurs de recherche à découvrir votre contenu lorsqu’il est mis en ligne. Il existe de nombreux plug-ins WordPress qui le font, mais le CMS peut désormais aider les moteurs de recherche à indexer votre contenu dès sa mise en ligne.

WordPress 5.5 peut mettre à jour les plug-ins et les thèmes automatiquement. Dans l’administration de WordPress, vous pouvez désormais configurer les plug-ins et les thèmes pour qu’ils se mettent à jour automatiquement, de sorte que votre site soit toujours doté du code le plus récent. Il est important de noter que vous pouvez activer ou désactiver les mises à jour automatiques pour chaque plug-in ou thème si vous voulez être encore plus prudent. Si vous préférez mettre à jour les plug-ins et les thèmes manuellement, vous pouvez désormais le faire avec un simple fichier ZIP.

Pas de retard avec la pandémie

WordPress 5.5 continue de peaufiner l’éditeur de blocs, pourtant décrié. Il dispose désormais de modèles de blocs pour créer des combinaisons complexes de texte et de médias, d’un répertoire de blocs pour trouver le bloc dont vous avez besoin et prend en charge l’édition d’images en ligne (recadrage, rotation et zoom à partir du bloc d’images).  Enfin, l’expérience de publication bénéficie de quelques améliorations en matière d’accessibilité.

WordPress 5.5 apporte également les fonctionnalités dédiées aux développements, dont des ajouts dans l’API REST, des mises à jour de bibliothèques, etc. WordPress 5.5 sort plus de quatre mois après son prédécesseur. Cela correspond à la roadmap des précédentes versions, ce qui suggère que la pandémie n’a pas ralenti le développement. L’équipe n’a pas mentionné WordPress 5.6, mais il est probable que cette version soit déjà en préparation.

Mots-clé : WordPressWordPress 5.5
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.