Fermer
Technologies

NVIDIA devrait acquérir ARM, l’accord pourrait être annoncé dans les semaines à venir

NVIDIA devrait acquérir ARM, l'accord pourrait être annoncé dans les semaines à venir

Quatre ans après que SoftBank a acquis ARM pour 32 milliards de dollars, la société cherche apparemment à vendre. Et NVIDIA veut acheter. Bloomberg rapporte que NVIDIA et ARM sont en pourparlers avancés et pourraient « parvenir à un accord dans les prochaines semaines », selon des sources anonymes, bien qu’il y ait encore une chance que « les négociations traînent en longueur ou s’effondrent ».

Il y a eu beaucoup de consolidation dans le secteur des semi-conducteurs ces dernières années, mais ce serait le plus gros contrat jamais conclu. Autrement dit, cela signifie que toute acquisition devrait être approuvée par les autorités antitrust avant d’être finalisée.

La société britannique ARM Holdings ne fabrique pas de processeurs. Mais la société conçoit l’architecture des puces utilisées par les processeurs que l’on trouve dans presque tous les smartphones de la planète, ainsi que dans un nombre croissant d’autres appareils, notamment les téléviseurs connectés, les routeurs, les dispositifs de stockage et les gadgets de la maison connectée. Les puces basées sur la technologie ARM sont également de plus en plus courantes dans les ordinateurs portables Windows et Chrome OS, et plus tard dans l’année, Apple prévoit de lancer les premiers ordinateurs Mac dotés de processeurs basés sur la technologie ARM.

Le superordinateur le plus rapide du monde utilise même des puces ARM.

NVIDIA est probablement plus connu pour la fabrication des puces graphiques utilisées dans les PC de jeu. Mais, la société s’est également diversifiée dans les produits destinés aux datacenters, aux systèmes automobiles et à d’autres produits qui peuvent exploiter la technologie GPU pour l’intelligence artificielle.

Quel avenir pour NVIDIA et ARM ?

La société fabrique également des processeurs comme la puce Tegra X1 qui alimente la NVIDIA Shield TV et la console de jeu Nintendo Switch. Mais à part cette relation relativement importante avec Nintendo, NVIDIA n’a jamais été un acteur aussi important dans le domaine des processeurs que des rivaux comme AMD, Intel ou Qualcomm.

Il n’est pas clair si la société espère utiliser une acquisition d’ARM pour changer cela, ou si le plan était simplement de continuer le modèle commercial éprouvé d’ARM qui consiste à concéder des licences de ses conceptions à des fabricants de puces tiers.

Mots-clé : ARMNvidia
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.