Fermer
Périphériques

Les puces de 3 nm pourraient être lancées sur tous les produits Apple d’ici 2022

Les puces de 3 nm pourraient être lancées sur tous les produits Apple d'ici 2022

Selon un nouveau rapport d’Apple Insider, les futures puces de l’iPhone et de l’iPad seront fabriquées selon un procédé de 3 nanomètres en 2022, offrant potentiellement des améliorations majeures par rapport à la méthode actuelle de 7 nm. Ce procédé de fabrication pourrait également être appliqué aux puces Apple Silicon attendues sur les Macs.

La rumeur vient du site chinois MyDrivers, qui revendique une source interne au fabricant de puces TSMC. Selon le rapport, TSMC commencera à fabriquer des processeurs en 5 nm cette année, les puces de 3 nm arrivant deux ans plus tard sous la forme du processeur A16 dans l’iPhone et l’iPad.

Par rapport aux processeurs de 5 nm, les rapports indiquent que les puces de 3 nm offriront une performance accrue de 10 à 15 %, associée à des économies d’énergie de 20 à 25 %. Cela correspond à l’affirmation d’Apple lors de sa conférence mondiale des développeurs (WWDC) en juin 2020, selon laquelle ses propres puces Apple Silicon — qui seront utilisées dans les Mac dès la fin de cette année — offriront plus de performances pour une consommation d’énergie moindre que les processeurs Mac actuels.

TSMC produit depuis longtemps des puces mobiles pour Apple, du A8 en 2014 à l’actuel A12Z Bionic. Et, Apple est l’un des plus importants clients de la société. Elle commencera, semble-t-il, la production à risque de processeurs utilisant ce procédé de fabrication plus petit en 2021, ouvrant ainsi la voie à une production à grande échelle l’année suivante.

Comme annoncé lors de la WWDC, Apple doit faire passer ses Mac d’Intel à ses propres processeurs Apple Silicon d’ici la fin de l’année, ce qui apportera des améliorations notables en matière de performances et d’efficacité. Bien que le rapport MyDrivers ne mentionne pas le Mac, il est possible que les futures puces Apple Silicon utilisent un procédé de fabrication analogue. Les premiers kits de développement Apple Silicon ont déjà été livrés avec des puces pour iPad.

De réels gains sur le Mac

Les Macs actuels d’Apple sont équipés de processeurs Intel, dont certains utilisent seulement un procédé de 10 nm. Les options haut de gamme comme le MacBook Pro de 16 pouces (ou les ordinateurs de bureau Mac) utilisent toutes encore l’ancien processus de 14 nm d’Intel. Si Apple devait équiper les futurs Mac de puces 3 nm, le passage de 14 nm à 3 nm pourrait entraîner des gains de performances significatifs.

Pour l’instant, il s’agit surtout de spéculations, car Apple aime souvent rester discrète sur les caractéristiques des appareils avant leur sortie. Nous aurons une image beaucoup plus claire des possibilités de performance des futurs Mac lorsque les premiers appareils Apple Silicon seront lancés plus tard en 2020.

Mots-clé : AppleApple SiliconTSMC
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.