close
Navigateurs Web

Chrome pourrait essayer de masquer les URL complètes pour de bon

Chrome pourrait essayer de masquer les URL complètes pour de bon

Les URL ou Uniform Resource Locator, plus connus sous le nom d’adresses Web, restent la norme sur comment nous nous déplaçons sur le Web. Cependant, tout comme les adresses physiques, vous n’avez souvent pas besoin de mémoriser ces adresses une fois que vous les connaissez parfaitement ou que vous savez comment vous y rendre rapidement.

Les sites Web eux-mêmes ont, ou devraient avoir, une navigation facile à utiliser et pour tout le reste, il y a Google. Ce dernier est probablement le moteur de ce qui pourrait être la décision controversée de l’entreprise de cacher à nouveau les adresses Web complètes dans une future version du navigateur Chrome. Ainsi, pour un article comme celui-ci, au lieu de « https://www.blog-nouvelles-technologies.fr/179868/chrome-pourrait-essayer-masquer-url-completes-pour-de-bon/ », la barre d’adresse indiquerait « blog-nouvelles-technologies.fr ».

Ce n’est pas la première fois que Google tente de cacher des URL dans Chrome et ce ne sera pas la première fois qu’il y aura un retour de bâton. Son succès dépendra probablement de la manière dont elle vendra les avantages de sa nouvelle « fonctionnalité ».

Les principaux arguments de Google ont toujours été la commodité et la sécurité. Les longues adresses Web sont censées effrayer les utilisateurs, bien que nous n’ayons pas encore entendu parler de personnes s’enfuir après avoir vu une telle URL sur leur ordinateur portable ou leur smartphone. Google affirme également que la longue chaîne de caractères pourrait détourner l’attention des utilisateurs du domaine ou de la partie principale de l’URL, qu’ils pourraient avoir mal tapé, et les faire atterrir sur un site de phishing.

Le revers de la médaille est que cela pourrait également rendre plus difficile pour les gens de vérifier où ils en sont réellement et cela pourrait même créer plus de confusion, car cela s’écarterait des pratiques habituelles. Android Police note également que cela pourrait être la façon dont l’entreprise déguise ses pages au format AMP (Accelerated Mobile Pages), qui sont hébergées sur les serveurs de Google et pas exactement sur les domaines eux-mêmes.

Avant
Après

Uniquement sur la version Canary pour le moment

Lorsque le flag est activé, l’URL complète s’affiche pendant le chargement de la page, puis se simplifie pour ne conserver que le nom de domaine une fois le chargement terminé. En cliquant sur la barre d’adresse, l’URL complète s’affiche, tout comme les onglets de changement. Un deuxième flag vous permet de modifier le comportement de la page de manière à ce que l’URL complète apparaisse lorsque vous passez au-dessus de la barre d’adresse.

Cette fonction est assortie d’options permettant de révéler ou de masquer l’URL complète selon les circonstances, mais il ne semble pas y avoir de moyen de la désactiver complètement. Pour l’instant, la fonctionnalité est toujours disponible sur la branche instable Canary de Google Chrome, et on ne sait toujours pas quand ni si elle sera disponible en version bêta.

 

Tags : ChromeGoogle
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.