close
Smartphones

Google a expédié 7,2 millions d’appareils Pixel en 2019

Google a expédié 7,2 millions d'appareils Pixel en 2019

La gamme de smartphones Pixel de Google a tendance à avoir de bonnes caméras, un OS standard, et un attrait relativement limité, si l’on en croit les parts de marché. Alors que Samsung, Apple, Huawei, Xiaomi et OPPO continuent de dominer le marché des smartphones en matière de volume de livraison, Google n’a pas encore réussi à se hisser dans le top 10.

Mais selon l’analyste d’IDC, Francisco Jeronimo, la marque Pixel de Google a connu sa meilleure année en 2019, avec 7,2 millions d’appareils livrés. En comparaison, IDC indique qu’Apple a expédié près de 74 millions de smartphones au cours des trois derniers mois de 2019 seulement, et Samsung plus de 69 millions au cours de la même période. Google ne joue donc pas encore dans le même cours que ces géants de l’industrie du mobile.

Bien qu’il puisse être déroutant de voir les ventes de la gamme Pixel qualifiées de « fortes », surtout après la publication du rapport de The Information le mois dernier, il est important de le replacer dans son contexte. Mais avec une augmentation de 52 % d’une année sur l’autre, il semble que les ventes de Pixel se redressent. Jeronimo ne suggère aucune raison pour cette hausse, mais étant donné les critiques mitigées pour les Pixel 4 et Pixel 4 XL, il est probable que les Pixel 3a et Pixel 3a XL, des smartphones de milieu de gamme, ont joué un rôle significatif.

Non seulement Google avait 4 smartphones à vendre en 2019, mais ces derniers étaient commercialisés à des prix différents. Mais les modèles de milieu de gamme ont dépassé leurs grands frères haut de gamme avec la prise en charge de la plupart des mêmes fonctionnalités phares de la caméra disponible dans le Pixel 3 dans un smartphone qui se vendait pour la moitié de son prix. Ils bénéficient également des mêmes 3 ans de mises à jour de sécurité mensuelles.

Vivement 2020

Dans le tweet ci-dessus, Francisco Jeronimo d’IDC mentionne que Google a connu des performances particulièrement fortes en Europe occidentale, au Japon et aux États-Unis également. Le gain de terrain aux États-Unis est probablement dû, au moins en partie, au fait que Google a étendu ses partenariats avec des opérateurs mobiles.

Je suppose que nous verrons si Google peut répéter ce succès en 2020, lorsque l’entreprise aura le temps de lancer le Pixel 4a. Il semble que l’entreprise ne soit pas très bien partie cette année, les rapports suggérant que le Pixel 4 a été un peu un flop.

Tags : GooglePixel
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.