Fermer
Smartphones

Les ventes mondiales de smartphones ont baissé de 20 % au premier trimestre 2020 à cause du COVID-19

Les ventes mondiales de smartphones ont baissé de 20 % au premier trimestre 2020 à cause du COVID-19

Alors que nous approchons de la fin du deuxième trimestre 2020, les chiffres des ventes de smartphones pour le premier trimestre de ce qui s’avère être l’un des plus troublés de l’histoire récente ont commencé à être publiés. Comme on peut s’y attendre, les chiffres concernent généralement l’ensemble de l’industrie des smartphones, en grande partie à cause des effets du coronavirus COVID-19.

Les ventes mondiales de smartphones ont diminué de 20,2 % au premier trimestre 2020 en raison de l’impact du COVID-19, selon les données de la société de recherche et de conseil américaine Gartner. Cela dit, la raison de ces chiffres pourrait indiquer que des changements plus permanents se produiront sur le marché des smartphones.

Dans un rapport publié lundi, la société a déclaré que le confinement mondial combiné à l’incertitude économique provoquée par la pandémie de coronavirus a conduit à une baisse importante de la demande de smartphones dans le monde entier, les consommateurs ayant cessé de dépenser pour des produits non essentiels au cours du premier trimestre.

Quatre des cinq principaux constructeurs de smartphones ont enregistré une baisse de leurs ventes au cours du trimestre janvier-mars, à la seule exception de Xiaomi. Selon le rapport, le géant chinois de la technologie Xiaomi a enregistré une légère croissance de 1,4 % au cours de la période, en grande partie grâce aux fortes ventes de ses appareils Redmi à bas prix sur les marchés internationaux. Samsung a continué à dominer le marché mondial avec une part de marché de 18,5 %, mais ses ventes ont chuté de 22,7 % pour atteindre 55,33 millions d’unités. Huawei, numéro deux, a enregistré des ventes de 42,49 millions d’unités, après avoir vu ses ventes chuter de 27,3 % par rapport à l’année précédente. Apple, en troisième position, a vu ses ventes chuter de 8,2 %, avec 40,92 millions d’iPhone vendus au cours du trimestre. Xiaomi est arrivée en quatrième position avec 27,81 millions d’unités, tandis que OPPO a complété le top cinq avec 23,94 millions d’unités, soit une baisse de 24,2 %.

Selon Anshul Gupta, analyste principal de recherche à Gartner, « La pandémie de coronavirus a provoqué le pire déclin jamais enregistré sur le marché mondial des smartphones. La plupart des principaux fabricants chinois et Apple ont été sévèrement touchés par les fermetures temporaires de leurs usines en Chine et par la réduction des dépenses des consommateurs en raison de la mise en place d’un “shelter-in-place” (commandes) au niveau mondial ».

Des habitudes vont changer

Le premier effet immédiat de la pandémie de coronavirus a été l’arrêt soudain de la production et des chaînes d’approvisionnement, les usines et les bureaux ayant été immédiatement fermés. Cela a entraîné des tensions sur les approvisionnements et des retards dans les calendriers qui ont eu un impact sur la capacité de livraison de ces fabricants de smartphones. Mais même ceux qui ne dépendent pas complètement des installations chinoises, comme Samsung et Apple, ont également vu leurs ventes chuter.

Alors que le monde tente lentement de passer à une « nouvelle normalité », les habitudes des consommateurs vont également changer et des sociétés géantes comme Samsung et Huawei pourraient avoir plus de mal à manœuvrer leurs navires par rapport à leurs concurrents plus agiles comme Xiaomi.

Mots-clé : COVID-19Gartner
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.