Fermer
OS

Les utilisateurs de Windows 7 refusent de passer à Windows 10

Les utilisateurs de Windows 7 refusent de passer à Windows 10

Les utilisateurs de Windows 7 semblent s’en tenir à leur ligne de conduite et n’abandonnent pas le système d’exploitation qui n’est plus pris en charge, du moins selon les dernières statistiques d’une société d’analyse. Selon NetMarketShare, Windows 7 a déjà connu une baisse décente de sa part de marché des systèmes d’exploitation de bureau entre décembre 2019 et janvier 2020, passant de 29,57 % à 25,56 %.

Bien sûr, janvier était la date limite de fin de vie du système d’exploitation défaillant de Microsoft, et le géant du logiciel aurait donc pu espérer une migration plus importante que celle-ci. Toutefois, les chiffres de février seront certainement préoccupants, car ils ont à peine changé par rapport à janvier. Windows 7 a maintenant une part de marché de 25,2 %, ce qui représente seulement 0,36 % des utilisateurs qui abandonnent le système d’exploitation.

Il n’y a pratiquement pas eu de changement, et les chiffres de Windows 10 en témoignent, le système d’exploitation ne gagnant que 0,31 % (il est passé de 57,08 % en janvier à 57,39 %, soit une très légère hausse).

Il semblerait donc que les utilisateurs de Windows 7 se soient d’abord précipités vers la sortie, puis qu’ils se soient en quelque sorte mis au pas — bien que l’utilisation de ce système d’exploitation soit une entreprise périlleuse, comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises.

Ralentissement de la vente de PC

Comme le souligne Hexus, qui l’a remarqué, la directrice financière de Microsoft, Amy Hood, a en fait évoqué ce manque de mouvement lors d’une récente téléconférence, et a expliqué qu’il était principalement dû au ralentissement des nouveaux PC arrivant sur le marché.

Amy Hood a affirmé que le ralentissement de l’approvisionnement en puces affecte l’expédition des nouveaux PC, et donc l’adoption de Windows 10 (qui est préinstallé sur beaucoup d’entre eux), et que la chaîne d’approvisionnement est en outre perturbée par les coronavirus (qui ont un impact important sur le monde technologique en général).

Tout cela est peut-être vrai, mais le marché des systèmes d’exploitation ne concerne pas que le nouveau matériel, et nous nous attendons toujours à voir une bonne partie des personnes qui passent de Windows 7 à du matériel existant. Microsoft a mis en place des mesures d’avertissement assez intrusives pour ceux qui utilisent encore Windows 7, mais elles ne semblent pas avoir été très convaincantes…

Pourtant, il ne s’agit que d’un mois et les statistiques proviennent d’une seule société d’analyse, ce qui est loin de représenter l’image complète des versions de Windows qui existent dans l’ensemble. En d’autres termes, c’est quelque chose qu’il faut surveiller pour voir si cela devient une tendance, mais c’est certainement un indicateur précoce que la bataille pour que les gens quittent Windows 7 et passent à Windows 10 (gratuitement, même) pourrait encore être difficile. Et ce n’est pas vraiment une surprise si l’on se penche sur l’histoire de Windows XP…

Mots-clé : MicrosoftWindows 10Windows 7
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.