Fermer
OS

Microsoft apporte à Linux, iOS et Android son arsenal d’antivirus de Windows 10

Microsoft apporte à Linux, iOS et Android son arsenal d'antivirus de Windows 10

Microsoft continue d’étendre sa plateforme antivirus Microsoft Defender Advanced Threat Protection (ATP) à d’autres plateformes que Windows, et aujourd’hui, c’est au tour de Android, iOS et Linux de répondre à cette suite de sécurité.

Le géant du logiciel développe des applications pour les deux systèmes d’exploitation mobiles qui sont conçues pour fournir une prévention antivirus et une « expérience en ligne de commande complète ». En outre, le géant du logiciel a diffusé une preview public de la version Microsoft Defender ATP pour Linux, en expliquant que cette version est basée sur les réactions qu’il a reçues de clients du monde entier.

Microsoft Defender ATP n’est pas le moteur antivirus de Microsoft qui protège Windows 10, mais une plateforme complète dont le but est de donner aux entreprises un arsenal avancé d’outils de sécurité pour prévenir, détecter et répondre aux menaces avancées qui se produisent dans leurs réseaux.

Les clients mobiles Defender de Microsoft seront probablement très différents des versions de bureau, d’autant plus que la plateforme iOS d’Apple ne permet pas aux applications de rechercher des logiciels malveillants sur un iPhone ou un iPad. Cependant, il existe une variété d’applications antivirus pour Android. Microsoft se joindra à ce marché en pleine croissance pour empêcher la présence de logiciels malveillants dans les applications Android qui sont chargées sur les appareils.

Microsoft Defender ATP est déjà intégré à une série d’autres produits Microsoft destinés aux entreprises, notamment Skype for Business, Azure Security Center, Office 365 ATP, Azure ATP et Microsoft Cloud App Security. « Aujourd’hui, nous annonçons une nouvelle étape dans notre parcours pour offrir la sécurité de Microsoft avec la preview public de Microsoft Defender ATP pour Linux. L’extension de la protection contre les menaces aux points d’accès à Linux est une demande de longue date de nos clients et nous sommes ravis de pouvoir y répondre », a déclaré Microsoft dans son annonce.

Des informations à la RSA Conference

« Nous savons que les environnements de nos clients sont complexes et hétérogènes. Il est plus important que jamais d’offrir une protection complète sur plusieurs plateformes grâce à une solution unique et à une vue simplifiée ». En outre, la société affirme qu’elle apporte également Microsoft Defender ATP aux systèmes d’exploitation mobiles iOS et Android, avec des détails supplémentaires qui seront partagés plus tard dans l’année, à l’approche de la date de sortie. Un examen plus approfondi de la technologie mobile sera toutefois proposé lors de la RSA Conference.

« La semaine prochaine, lors de la RSA Conference, nous donnerons un aperçu de nos investissements dans la défense contre les menaces mobiles avec le travail que nous faisons pour apporter nos solutions à Android et iOS », déclare Moti Gindi, vice-président de la société Microsoft Threat Protection.

Mots-clé : AndroidiOSLinuxMicrosoftMicrosoft DefenderWindows 10
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.