Fermer
Mobile

Les smartphones BlackBerry pourraient disparaître à la fin du partenariat avec TCL

Les smartphones BlackBerry pourraient disparaître à la fin du partenariat avec TCL

BlackBerry n’a pas fabriqué de smartphones depuis des années. Mais alors, qu’en est-il du BlackBerry KEYOne et KEY2 ? Ces derniers ont tous les deux étés fabriqués par TCL, en charge du développement et la construction des smartphones de la marque.

En effet, la marque qui maintient les smartphones BlackBerry en vie dans la plupart des pays du monde, TCL Communications, prévoit d’arrêter la vente de téléphones BlackBerry dans le courant de l’année.  Dans un tweet publié hier, TCL a annoncé qu’elle « ne vendra plus » de smartphones de marque BlackBerry à partir du 31 août 2020, car elle n’aura plus les droits de conception et de fabrication de ces derniers. Les appareils existants continueront à être pris en charge.

Alors que BlackBerry a été l’un des premiers à innover dans le domaine des smartphones, la société a été lente à s’adapter au changement de paradigme dans le secteur du mobile provoqué par la montée en puissance des iPhone et des smartphones Android.

BlackBerry a décidé en 2016 de stopper la fabrication de ses propres smartphones, après des années d’échecs, et de revendre sa marque. L’accord de licence le plus important a été conclu avec TCL, qui, depuis décembre 2016, détient les droits quasi mondiaux de conception et de vente des smartphones de la marque BlackBerry. Elle a fait du bon travail en associant des designs classiques de style BlackBerry aux caractéristiques modernes des smartphones Android. Cependant, aucun de ces appareils n’a été couronné de succès, et les appareils récents ont reçu de mauvaises critiques.

Sans TCL qui fabrique de nouveaux téléphones, il est possible que la marque BlackBerry disparaisse une nouvelle fois… BlackBerry a bien d’autres partenaires fabricants, mais leurs relations sont beaucoup plus limitées. BB Merah Putih a lancé un seul smartphone en Indonésie en 2017, et Optiemus Infracom a fabriqué quelques smartphones pour l’Inde, le Sri Lanka, le Népal et le Bangladesh. TCL avait les droits pour toutes les autres régions.

TCL a d’autres ambitions

Reste à savoir si BlackBerry va chercher un autre partenaire de fabrication ou recommencer à fabriquer ses propres smartphones. Quoi qu’il en soit, BlackBerry précise qu’elle continuera à « fournir un support pour le portefeuille existant d’appareils mobiles, y compris le service client et les services de garantie jusqu’au 31 août 2022 — ou aussi longtemps que requis par les lois locales où l’appareil mobile a été acheté ».

Le plus gros chamboulement pourrait venir de TCL. L’entreprise a lentement développé son nom au cours des dernières années en fabricant des smartphones sous plusieurs marques différentes, dont BlackBerry, Alcatel et Palm. Cette année, la société a l’intention de commencer à vendre des smartphones sous sa propre marque. Laisser BlackBerry derrière elle pourrait bien donner à l’entreprise plus de temps pour se concentrer sur ses propres appareils.

Mots-clé : BlackberryTCL
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.