Fermer
OS

Windows 10 Mobile atteint sa fin de vie ce mardi 10 décembre

Windows 10 Mobile atteint sa fin de vie ce mardi 10 décembre

Ce début de semaine 2019 marquera la fin d’une ère chez Microsoft, une ère qui peut avoir divisé l’entreprise et la communauté technologique beaucoup trop longtemps. Ce mardi 10 décembre, tous les appareils Windows 10 Mobile, qu’ils soient destinés aux particuliers ou aux entreprises, ne seront plus supportés.

Avec Windows Phone et Windows 10 Mobile derrière elle, Microsoft peut enfin être libre de se concentrer sur sa prochaine stratégie pour le mobile, qui semble être de développer des applications autour d’une conception commune qu’est le « Fluent Design » qui va parfaitement s’adapter à ses futurs appareils de la gamme Surface.

Alors que certains se moqueront des tentatives de Microsoft sur sa propre plateforme mobile, d’autres se souviendront de Windows 10 Mobile et Windows Phone 8 avec bienveillance, bien que probablement mélangée à des souvenirs amers. Il était unique et différent et promettait d’être un troisième OS dans la course pour le mobile. Malheureusement, tout ce qu’il avait, c’était une promesse que Microsoft et ses partenaires n’ont pas tenue.

Néanmoins, Microsoft avait la responsabilité de prendre en charge les appareils qu’elle vendait à ses clients, en particulier les entreprises clientes. Cette responsabilité prend fin le 10 décembre et ces appareils ne recevront même plus de mises à jour de sécurité. Bien sûr, les smartphones continueront à fonctionner, et Microsoft n’a annoncé aucune fin pour l’accès aux applications du Microsoft Store.

La prise en charge des applications et autres logiciels dépendra, bien entendu, des développeurs et des OEM.

Vers le futur

Les tentatives de Microsoft pour se frayer un chemin sur le marché de la téléphonie mobile ont échoué jusqu’à présent, mais elle n’a pas renoncé à essayer. Sa dernière en date semble maintenant tourner autour de la nécessité de pousser les développeurs d’applications Android à concevoir ou redessiner leurs applications en utilisant son langage de conception Fluent Design ainsi que d’autres API, comme celles qui leur permettraient de fonctionner correctement leur application sur les appareils à double écran comme le futur Surface Duo.

Cette stratégie pourrait s’avérer payante si l’on considère à quel point le Surface Duo est suffisamment distinct et intéressant pour que l’effort en vaille la peine. Cela dépend encore en grande partie de l’agressivité avec laquelle Microsoft pousse les développeurs et les partenaires à le faire, plus que jamais pour Windows Phone et Windows 10 Mobile. Il lui reste encore un an pour y parvenir, mais le temps presse déjà.

Mots-clé : MicrosoftWindows 10 Mobile
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.