Fermer
Réalité virtuelle

Google abandonne la plateforme Daydream, sans support pour le Pixel 4

Google abandonne la plateforme Daydream, sans support pour le Pixel 4

On dirait que la plateforme de réalité virtuelle (VR) Google Daydream est morte. En effet, lors de son événement Made by Google 2019, le géant de la recherche a confirmé que les nouveaux smartphones Pixel 4 ne supporteront pas la plateforme de réalité virtuelle Daydream, et ne seront plus compatibles avec le casque Daydream View.

La confirmation est venue d’un porte-parole de Google qui a expliqué que l’entreprise n’a pas vu la « large adoption des consommateurs ou des développeurs » qu’elle espérait ; de plus, Google note que les gens utilisent lentement le casque Daydream View moins souvent qu’auparavant. La combinaison des deux a incité la décision de mettre fin aux ventes de casques VR.

« Au fil du temps, nous avons remarqué que certaines limites évidentes empêchaient la VR des smartphones d’être une solution viable à long terme », a déclaré un porte-parole de Google dans un communiqué. « Plus particulièrement, demander aux gens de mettre leur smartphone dans un casque et de perdre l’accès aux applications qu’ils utilisent tout au long de la journée provoque d’énormes frictions ».

C’est une fin plus ou moins appropriée pour Google Daydream que de mourir aux côtés du Pixel 4. Daydream a d’abord été lancé en tant que plateforme à côté du smartphone Pixel original, et un certain nombre de fabricants de smartphones y ont ajouté leur support au cours des années qui ont suivi. Cela dit, l’adoption a été relativement lente, et aucun nouveau smartphone lancé cette année ne supporte officiellement la plateforme — y compris le Pixel 3a qui a été publié plus tôt dans l’année.

Un retour dans le futur ?

Bien sûr, ce n’est pas parce que Daydream, en tant que plateforme, est sur le point de disparaître que la réalité virtuelle, en général, est un concept qui va disparaître. La plupart des grandes entreprises de technologie investissent une tonne d’argent dans la technologie de réalité augmentée, et une grande partie de celle-ci est basée sur le mobile. Apple, par exemple, a énormément travaillé sur ARKit, un ensemble d’outils de développement pour implémenter des expériences de réalité augmentée sur l’iPhone. La version de Google est ARCore. La plupart de ces expériences de réalité augmentée impliquent l’utilisation d’un smartphone.

La plupart des meilleures expériences de réalité virtuelle de nos jours impliquent soit de connecter un casque à un ordinateur très performant pour les jeux haut de gamme, soit de jouer à des jeux légèrement moins puissants sur des casques autonomes comme le Oculus Go. Les casques de réalité virtuelle n’ont peut-être pas atteint le grand public comme l’auraient souhaité certaines entreprises, mais dans certaines niches comme le jeu immersif, il existe d’excellentes applications disponibles.

Nous devrons attendre de voir si Google fera une autre tentative sur le marché de la réalité virtuelle dans le futur.

Mots-clé : DaydreamDaydream ViewGooglePixel 4VR
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.