Fermer
Actualités

Facebook Libra perd le support des cartes Mastercard et Visa

Facebook Libra perd le support des cartes Mastercard et Visa

Mastercard, Visa et d’autres institutions financières qui se sont engagées dans une coalition destinée à faire avancer la cryptomonnaie de Facebook Libra. Néanmoins, ces dernières reconsidèrent leurs positions. En effet, l’avenir de Facebook Libra a été mis en doute après que Mastercard et Visa ont retiré leur soutien pour la cryptomonnaie. Les deux géants du paiement ont tous deux abandonné leur soutien à Libra, qui cherchait à offrir une nouvelle façon de payer ses amis, sa famille et ses entreprises.

Selon le Wall Street Journal, les gens qui connaissent bien la question rapportent que la réaction des organismes de réglementation aux États-Unis et en Europe, ainsi que les critiques et les préoccupations législatives qui s’ensuivent ont découragé les banques.

Pour rappel, Facebook est prêt à lancer Libra et son portefeuille numérique Calibra l’an prochain, mais il n’a pas dit grand-chose sur la forme que prendront réellement les deux offres. Elle a mentionné qu’elle ne lancerait pas Libra tant que toutes les questions de réglementation n’auraient pas été réglées. En vue de son lancement en 2020, Facebook a présenté la cryptomonnaie proposée comme une méthode de paiement adaptée à l’intégration avec Messenger, WhatsApp et des services de commerce électronique tiers qui offriront un support par une monnaie fiduciaire pour éviter les turbulences souvent rencontrées sur les marchés traditionnels de cryptomonnaie, comme Bitcoin ou Ethereum.

La nouvelle survient peu de temps après que PayPal a également annoncé qu’elle retirerait son soutien à Libra, et eBay et Stripe ont également abandonné récemment la plateforme de paiement du géant social. En juin dernier, Libra a présenté 28 grandes entreprises comme partenaires de lancement, qui étaient censés aider à gouverner le projet, et a fait l’objet d’un minutieux examen de la part des législateurs du monde entier.

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, doit comparaître devant le comité américain des services financiers le 23 octobre pour répondre à des questions sur Libra.

Un projet dans le flou

La Libra Association devait annoncer ses membres fondateurs plus tard dans la semaine, mais le projet a maintenant perdu un nombre important de ses 28 partisans initiaux. Le retrait de Mastercard et Visa laisse l’entreprise néerlandaise PayU comme le seul fournisseur de paiement restant annoncé lors du lancement de Facebook Libra. « Nous apprécions leur soutien aux objectifs et à la mission du projet Libra », a déclaré un porte-parole de la Libra Association.

Sans le soutien de ces entreprises, Facebook Libra pourrait mourir avant même d’avoir éclôt, ou du moins, son potentiel en tant que méthode de paiement deviendra très limité.

Mots-clé : FacebookLibraMastercardVisa
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.