Fermer
Réseaux sociaux

Des millions de numéros de téléphone liés à Facebook trouvés dans une base de données exposée

Des millions de numéros de téléphone liés à Facebook trouvés dans une base de données exposée

Des millions de numéros de téléphone associés à des comptes Facebook ont ​​été découverts dans une base de données exposée. Un serveur non protégé par un mot de passe contient plus de 419 millions d’enregistrements d’utilisateurs Facebook : 133 millions d’enregistrements américains, 18 millions d’enregistrements britanniques et plus de 50 millions d’enregistrements vietnamiens, selon TechCrunch.

Bien que le serveur n’appartienne pas à Facebook, la base de données révèle l’unique identifiant de Facebook associé à chacun des numéros de téléphone. Dans certains cas, les noms, le sexe et les emplacements sont également répertoriés. Les enregistrements contiendraient les identifiants Facebook des utilisateurs et le numéro de téléphone associé au compte de chaque personne. Certains enregistrements portaient même le nom des utilisateurs, leur sexe et leur emplacement.

L’année dernière, Facebook a réagi à l’incident de Cambridge Analytica en désactivant la fonction de numéro de téléphone qui permettait aux personnes d’utiliser le numéro de téléphone d’une autre personne pour les trouver sur Facebook.

Facebook a déclaré que les données trouvées sur le serveur exposé étaient des données anciennes antérieures à la désactivation de la fonction de numéro de téléphone. « Cet ensemble de données est ancien et semble avoir des informations obtenues avant que nous ayons apporté des modifications l’an dernier pour empêcher les personnes de trouver d’autres personnes à l’aide de leurs numéros de téléphone », a déclaré un porte-parole de Facebook.

Plus de peur que de mal ?

TechCrunch a déclaré avoir contacté l’hébergeur de la base de données, qui a depuis été éteint. En outre, le site a pu vérifier plusieurs enregistrements en faisant correspondre le numéro de téléphone d’un utilisateur connu à un identifiant d’utilisateur Facebook ou en faisant correspondre les numéros de téléphone à la fonction de réinitialisation du mot de passe du réseau social. 

En juillet, Facebook a été critiqué pour avoir utilisé des pratiques trompeuses lors de la collecte de numéros de téléphone d’utilisateurs pour une fonction de sécurité incluant des objectifs publicitaires. La Commission fédérale du commerce (FTC) a condamné Facebook à une amende record de 5 milliards de dollars pour un grand nombre de violations d’un règlement conclu en 2012, qui comprenait des pratiques téléphoniques trompeuses.

Mots-clé : Facebook
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.