Fermer
OS

Android Q : le controversé geste de retour est bénéfique pour les utilisateurs

Android Q : le controversé geste de retour est bénéfique pour les utilisateurs

Android Q apporte de nombreux changements, mais il peut être célèbre ou infâme pour une chose : passer d’Android à un système de navigation entièrement gestuel. Oubliez l’insinuation que cela a été copié de façon flagrante à partir d’Apple.

De nombreux utilisateurs d’Android se plaignent du fait que le nouveau geste « Retour » sur les bords latéraux entre en conflit avec les propres normes d’interface utilisateur connues de longue date pour les utilisateurs d’Android. Mais, il semblerait que ce soit ce que veulent les utilisateurs.

Comme le prétendent les développeurs de Google, les gestes deviennent de plus en plus courants dans les smartphones, d’autant plus que leurs écrans occupent toute la face avant du smartphone. Google souhaite maintenant standardiser ces gestes puisque différents constructeurs les ont adoptés. Le problème, c’est que le nouveau geste de « Retour » d’Android Q, initiée par un balayage provenant des bords latéraux du smartphone, est en conflit avec le propre standard de Google permettant d’ouvrir le tiroir de navigation sur le côté.

Google reconnaît que c’est effectivement le cas, mais tente de séduire les développeurs et les utilisateurs avec des chiffres qui montrent non seulement à quel point le geste latéral est populaire et plus utile, mais aussi que le geste de balayage latéral n’est pas réellement utilisés. Selon leurs chiffres, seuls 3 à 7 % des utilisateurs utilisent le geste de balayage sur le côté pour ouvrir le tiroir de navigation. Le reste appuie simplement sur le menu dit « hamburger », les trois traits à l’horizontale.

Une fois essayé, c’est gagné !

En ce qui concerne le geste de Retour, les recherches de Google prouvent qu’après une période d’ajustement initiale, les utilisateurs qui ont testé le nouveau système ne souhaitaient plus revenir à l’ancien système de navigation par boutons. Ils n’ont aucun scrupule à ce qu’il y ait une période d’ajustement pour les utilisateurs et que, dans certains cas, l’ancienne méthode soit considérée comme plus ergonomique. Google estime toutefois que les avantages l’emportent largement sur les inconvénients.

Cela dit, Google n’abandonne pas les développeurs à leurs propres sorts. Elle présente les étapes que les développeurs doivent suivre pour adopter le nouveau système de navigation à base de gestes, ainsi que les outils nécessaires. Google espère que Android Q normalisera ce système, mais cela dépendra toujours de savoir si les OEM Android jouent ou non le jeu.

Mots-clé : Android QGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.