Fermer
Jeux

Nintendo planifie une mise à niveau de la Switch, avec un nouveau processeur et stockage

Nintendo planifie une mise à niveau de la Switch, avec un nouveau processeur et stockage

Nintendo vient d’annoncer une version plus petite et moins chère de sa Switch, mais la Switch Lite peut ne pas être la seule nouveauté de Nintendo. En effet, la Switch va aussi pouvoir se vanter d’un nouveau processeur et de nouvelles puces de stockage flash, selon les documents déposés à la Federal Communications Commission Commission (FCC). Les nouvelles puces pourraient signifier moins de ralentissements, des temps de chargement plus courts, ou une autonomie plus longue.

Le dépôt, soumis mardi et signalé par The Verge, est l’un des premiers signes concrets de la volonté de Nintendo de renforcer la Switch originale. Le géant nippon a demandé à la FCC l’autorisation de modifier la Switch sans avoir à tout refaire pour approuver à nouveau sa console — un « changement d’autorisation de classe II ». Elle demande spécifiquement un type de « changement de SoC » avec un « changement de type de mémoire NAND » stocker des fichiers.

Au cas où vous ne le sauriez pas, le terme « SoC » fait référence à la puce NVIDIA Tegra qui contient son processeur et sa puce graphique, tandis que « mémoire NAND » est plus communément appelé le stockage flash situé à l’intérieur d’un SSD.

Il s’agit très clairement d’une mise à niveau du modèle original (jusqu’au même numéro de modèle).

Une mise à niveau du CPU attendue

Plusieurs médias ont rapporté en juin que Nintendo travaillait sur deux nouveaux modèles de Switch. L’une était la version la plus petite – que nous connaissons maintenant comme la Switch Lite — et une autre qui ressemblait à la Switch originale, mais avec des composants internes mis à jour. Cela semble être la deuxième mise à niveau, bien que le type d’optimisation des performances que les composants mis à jour donneraient à la Switch ne soit pas clair.

En passant, le secteur des jeux vidéo échange discrètement des composants comme celui-ci — et souvent uniquement pour réduire les coûts, car les nouveaux composants sont généralement plus petits et plus faciles à produire. Néanmoins, avec la Switch, il ne faudrait pas beaucoup d’amélioration pour faire une différence. La nouvelle puce et le disque SSD pourraient permettre des performances plus rapides, un plus grand espace de stockage pour les jeux et d’autres fichiers et une autonomie encore meilleure. Un processeur mis à niveau pourrait même signifier que des jeux plus exigeants sur le plan graphique pourraient arriver sur la Switch.

Mots-clé : NintendoNintendo Switchswitch
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.