Fermer
Réalité virtuelle

Google Glass : un nouveau casque à réalité augmentée à 999 dollars

Google a annoncé une nouvelle version de ses lunettes de réalité augmentée Glass, destinée aux entreprises, qui désigne désormais un produit Google officiel au lieu d’une expérience. Les Glass Enterprise Edition 2 coûtent 999 dollars, bien que, comme son prédécesseur, il ne soit pas vendu directement aux consommateurs. Il possède un nouveau processeur, un meilleur capteur photo, un port USB-C pour un chargement plus rapide et diverses autres mises à niveau.

Google ne positionne toujours pas les Glass en tant que produit grand public. Mais il semble que le géant de la recherche s’attend à des ventes plus importantes pour son Glass Enterprise Edition 2. L’appareil a été transféré de « l’usine moonshot » de Google X vers la gamme de produits principale de Google, ce qui permet à la firme « de répondre aux exigences du marché en pleine croissance des wearables sur le lieu de travail », selon un article de blog.

« X, qui est conçu pour être un espace protégé pour la réflexion et l’expérimentation à long terme, a été un excellent environnement pour apprendre et perfectionner le produit Glass », a déclaré Google.

De grosses mises à niveau

La conception de base des Glass n’a pas beaucoup changé. Il s’agit toujours d’une paire de lunettes relativement simple, et non d’un casque à réalité mixte analogue au Microsoft HoloLens. Mais, le traitement a été amélioré grâce à la puce Snapdragon XR1 de Qualcomm, conçue pour la réalité augmentée et virtuelle. Google affirme qu’avec la puissance du XR1, la nouvelle génération des Glass peut intégrer « des fonctionnalités de vision par ordinateur et d’apprentissage automatique avancées ».

Les spécifications de cette nouvelle version incluent 3 Go de RAM LPDDR4 avec 32 Go de mémoire flash eMMC Flash pour le stockage sur support interne. Ce dernier modèle comprend une connectivité Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 5.x. L’affichage semble fondamentalement identique avec une résolution de 640 x 360 pixels. Il existe également un système de haut-parleurs mono avec des fonctions audio USB et Bluetooth.

La caméra a maintenant une résolution de 8 mégapixels et un DFOV à 80 degrés. Il y a maintenant une LED pour que les gens sachent quand elle a été activée. En plus de la nouvelle configuration de la caméra, il y a maintenant 3 microphones formateurs de faisceaux qui permettent de capturer tous les sons. Enfin, il y a un pavé tactile multi-touch sur le côté — comme auparavant. Il y a une batterie d’une capacité de 820 mAh. À l’intérieur, vous trouverez de multiples capteurs.

Android embarqué

Google ajoute également de nouveaux verres de sécurité aux Glass en partenariat avec Smith Optics, qui protégeront l’ouvrier des dangers du lieu de travail. Glass fonctionne également désormais sur Android, avec la prise en charge d’Android Enterprise Mobile Device Management.

Cette manœuvre a pour but de rendre les choses plus simples pour tout le monde. Plus facile pour les entreprises, en particulier pour l’intégration d’API et d’autres services déjà utilisés avec Android.

Idéal pour les entreprises

Les Glass étaient à l’origine considérées comme des lunettes de réalité augmentée grand public. Mais après des plaintes concernant la confidentialité et la fonctionnalité, Google l’a réinventé en tant qu’outil pour les chirurgiens, les ouvriers d’usine et d’autres professionnels. Google se vante que les entreprises ont déclaré « des temps de production plus rapides, une qualité améliorée et des coûts réduits » en utilisant les Glass. La version originale « Explorer Edition » coûtait 1 500 dollars. Par conséquent, bien que le prix de 999 dollars des Edition 2 ne soit pas bon marché, les lunettes restent nettement plus accessibles.

Plusieurs autres sociétés travaillent également sur des lunettes de réalité augmentée destinées aux entreprises, telles que Microsoft, Vuzix et Epson.

Mots-clé : Glass E2GoogleGoogle Glass
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.