Fermer
Mobile

Il y a maintenant 2,5 milliards d’appareils Android actifs

Il y a maintenant 2,5 milliards d'appareils Android actifs

Dix ans après son premier lancement, Android est toujours en train de créer des records. Hier soir, lors de la conférence des développeurs I/O 2019, Google a annoncé qu’il existe actuellement 2,5 milliards d’appareils Android actifs. C’est un chiffre ahurissant pour Android, et un signe du succès rencontré par l’approche modulaire d’Android pour atteindre de nouveaux utilisateurs et partenaires matériels.

« Nous sommes ici pour parler de la version 10 d’Android et célébrer ensemble un jalon important », a déclaré Stephanie Cuthbertson, responsable produit Android, sur scène lors de l’événement. « Aujourd’hui, il y a plus de 2,5 milliards d’appareils Android actifs ». Ce nombre étant basé sur les statistiques du Google Play Store, il n’inclut pas les forks autres que le Play Store telles que Fire OS d’Amazon ou la plupart des appareils Android chinois. Google a fait cette annonce dans le cadre du lancement d’Android Q, la nouvelle version du système d’exploitation mobile de la société.

Le nombre de périphériques actifs augmente rapidement. Google a atteint publiquement 2 milliards d’appareils actifs en 2017, annoncé lors de la I/O 2017. Google a ainsi réussi à ajouter quelque 500 millions d’appareils en 24 mois, soit environ 20 millions d’appareils par mois.

Mettons cela dans son contexte. Cela représente plus que 1,5 milliard de PC estimés par Microsoft exploitant Windows dans le monde entier, chiffre qui n’a pas été mis à jour depuis des années. C’est aussi plus que les 2,38 milliards d’utilisateurs actifs mensuels de Facebook, relevés le mois dernier.

Faire face à la fragmentation

Ces chiffres soulignent également l’ampleur du défi de la fragmentation, car Google cherche à appliquer les mises à jour de base et les normes de sécurité à tous les appareils Android, et ce, dans différentes versions, régions et fabricants. Selon le tableau de bord de la distribution Google, un peu moins de 40 % des appareils Android utilisent Oreo ou Pie, les deux versions les plus récentes d’Android.

En outre, Android reste le système d’exploitation mobile le plus populaire, même si au cours des dernières années, Google a également investi dans KaiOS, la suite du défunt Firefox OS de Mozilla. Jusqu’à présent, nous n’avons pas beaucoup entendu parler de KaiOS à la I/O, mais il y a de fortes chances pour que cette plateforme prenne de l’importance avec le temps, à mesure que de plus en plus d’utilisateurs se connectent dans les pays en développement, ce dont Google est parfaitement conscient.

Mots-clé : AndroidGoogleIO 2019
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.