Fermer
Navigateurs Web

Microsoft Edge basé sur Chromium se dote de nouvelles fonctionnalités

Microsoft a profité de la conférence réservée aux développeurs, la Build 2019, pour annoncer un ensemble de nouvelles fonctionnalités pour son nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur le moteur Chromium.

Tout d’abord, il s’agit de « Collections », une nouvelle fonctionnalité qui vous permet de regrouper du contenu, tel que des photos et du texte, dans un hub central, puis de l’exporter en tant qu’applications telles que Word et Excel.

« Collections » utilise l’intelligence du cloud pour conserver la structure de votre contenu. Vous pouvez par exemple facilement transformer des éléments tels qu’une liste d’achat en feuille de calcul directement à partir du navigateur. Cette nouvelle fonctionnalité en est encore à ses débuts et elle est supposée arriver dans la version preview du navigateur ultérieurement.

De plus, Microsoft introduit de nouveaux contrôles de confidentialité, notamment un concept de tableau de bord avec des niveaux prédéfinis de partage d’informations. Les utilisateurs pourront ainsi configurer Edge avec des profils de confidentialité prédéfinis suggérés par Microsoft, notamment des paramètres pour les suivis et les cookies.

Une preview pour macOS « arrive »

Le géant de l’informatique basé à Redmond présente également une première version de la WebView basée sur Microsoft Edge, qui permet d’utiliser Chromium dans les applications Windows Win32 et UWP. « Pour les développeurs Windows, nous présentons un premier aperçu de notre nouvelle WebView optimisée pour Microsoft Edge, qui apporte la fidélité de la plateforme Chromium aux applications Windows Win32 et UWP, ce qui permet de créer des applications hybrides sophistiquées pouvant associer des fonctionnalités natives à votre choix. Les développeurs intéressés peuvent essayer notre premier preview du contrôle Win32 WebView et faire part de leurs commentaires, et rester à l’écoute des prochaines mises à jour au cours des semaines et des mois à venir », a annoncé Microsoft.

Les développeurs disposent également d’un mode Internet Explorer pour la compatibilité totale avec IE11 pour les sites internes et les applications, une fonctionnalité censée être pratique, en particulier pour les entreprises qui développent leurs propres applications pour les employés. Il s’agit là d’une démarche intéressante, car la nécessité d’un mode IE est essentiellement un problème qui a été créé par Microsoft. Si Microsoft avait adopté les normes ouvertes à l’époque, l’entreprise aurait pu changer de moteur de rendu sans avoir à créer un mode de compatibilité.

Microsoft Edge reste pour l’instant exclusif à Windows 10, avec des versions preview uniquement disponibles pour le dernier système d’exploitation de Microsoft. Les versions de test pour macOS et les versions précédentes de Windows seront bientôt lancées, a annoncé la société.

Mots-clé : Build 2019ChromiumEdgeMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.