Fermer
Mobile

Le verre Gorilla Glass se pliera bientôt pour les smartphones pliables

Le verre Gorilla Glass se pliera bientôt pour les smartphones pliables

Le Galaxy Fold et le Huawei Mate X ont séduit les foules lors du MWC 2019, mais même s’ils se plient de différentes manières, ils partagent un élément commun qui leur permet de le faire. Ils utilisent des polymères plastiques pour les écrans au lieu du verre, car ce dernier ne se plie pas aussi facilement. Cela dit, Corning, les créateurs de l’omniprésent verre Gorilla Glass, travaille déjà sur une solution qui pourrait satisfaire toutes les exigences. C’est juste une question de temps et de contourner les lois de la physique.

Avant l’époque du verre Gorilla Glass et de ses semblables, les smartphones utilisaient du plastique sur leurs écrans, qu’ils soient tactiles ou non. De nos jours, on voit rarement des écrans en plastique sur les smartphones, sauf lorsqu’ils sont annoncés comme « incassables ». Mais, le plastique fait peut-être son grand retour grâce aux smartphones pliables. Évidemment, ce ne sera pas sans ses inconvénients.

Le plastique est excellent pour la flexibilité, mais c’est terrible pour la protection. Ils sont facilement rayés, ce qui était l’une des dures vérités révélées lors de la débâcle du ShatterShield il y a quelques années. Ils s’abîment également avec le temps, surtout après avoir été pliés à plusieurs reprises. Ce dernier point sera particulièrement problématique pour les smartphones pliables. Pour le Huawei Mate X, cela signifie également que l’écran sera facilement rayé.

Le verre se plie, mais pas autant que le plastique. En fait, Corning a déjà un produit en verre flexible moins connu appelé Willow Glass. Cependant, le compromis est que ce n’est pas aussi résistant que le verre Gorilla Glass et est, en fait, inapproprié pour les smartphones.

Une nouvelle technologie

La force de Gorilla Glass réside dans l’élimination des ions sodium et dans le même espace avec des ions potassium plus grands pour plus de rigidité. En revanche, Willow Glass ne contient pas d’alcalin, il ne contient ni sodium ni potassium.

La bonne nouvelle est que Corning est déjà sur le point de réunir ces deux mondes. La mauvaise nouvelle est que cela va prendre quelques années. Cela peut sembler long, mais cela donne au segment du smartphone pliable le temps de mûrir en premier lieu, et voir si les acheteurs sont réellement là.

Mots-clé : CorningGorilla Glass
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.